EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Macron rend visite au président allemand pour une première visite d'État en 24 ans

Emmanuel Macron et Frank-Walter Steinmayer
Emmanuel Macron et Frank-Walter Steinmayer Tous droits réservés (John Macdougall/Pool via AP)
Tous droits réservés (John Macdougall/Pool via AP)
Par Sophia KhatsenkovaLiv Stroud
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

Le président français Emmanuel Macron rendra visite au président allemand Frank-Walter Steinmeier à Berlin dimanche, pour la première visite d'État d'un président français depuis 24 ans. La visite d'État est le plus haut niveau des gestes de courtoisie diplomatique.

PUBLICITÉ

Le président français Emmanuel Macron effectuera une visite d'État en Allemagne ce dimanche - le premier voyage de ce type effectué par un président français depuis 24 ans.

Bien que M. Macron se rende régulièrement à Berlin pour rencontrer le chancelier Olaf Scholz, une visite d'État ne peut être proposée que par le président allemand, Frank-Walter Steinmeier.

L'objectif de cette visite est de marquer "la permanence et la profondeur du lien franco-allemand".

Jeanette Süẞ, chargée de recherche au Comité pour les relations franco-allemandes (Cerfa), explique que l'objectif de cette visite est de "trouver des points de convergence entre la France et l'Allemagne sur des sujets d'avenir comme la technologie, l'innovation, l'intelligence artificielle", ainsi que sur la démocratie et la jeunesse.

Mme Süẞ a souligné que des efforts ont été faits "de part et d'autre pour revitaliser la relation franco-allemande, qui n'a pas toujours été au mieux de sa forme", et que le nucléaire "reste un sujet épineux entre les deux pays".

L'Allemagne fermera sa dernière centrale nucléaire en 2023, ce qui contraste fortement avec la France, qui compte sur l'énergie nucléaire pour répondre à 70 % de ses besoins en électricité.

"À Berlin, il sera également question de démocratie, ce qui implique de contrer l'extrême droite qui monte en puissance lors des prochaines élections européennes", a ajouté Jeanette Süẞ.

Le président français se rendra dans les villes de Berlin, Dresde et Münster. Les deux présidents célébreront les 75 ans de la Constitution allemande et visiteront le Mémorial de l'Holocauste.

La visite d'État sera suivie d'un conseil des ministres franco-allemand, aux côtés du chancelier Scholz, mardi soir.

M. Macron avait initialement prévu de se rendre en Allemagne en juillet dernier mais il a dû annuler sa visite en raison des émeutes qui ont éclaté en France.

La visite d'État de ce dimanche est considérée comme un effort positif par certains Berlinois.

Le peintre et écrivain allemand Wolfram Wickert a déclaré qu'il était favorable à Emmanuel Macron et qu'il appréciait sa politique, tout en redoutant "qu'il défende l'espace aérien en Ukraine ou qu'il envoie des troupes au sol".

Alors que le président français n'a pas exclu l'envoi de troupes au sol en Ukraine, Olaf Scholz a clairement indiqué que l'envoi de troupes européennes ou de l'OTAN en Ukraine constituerait une ligne rouge pour l'Allemagne.

Cette visite intervient à un moment tendu pour les pays européens, les sondages suggérant que les partis eurosceptiques pourraient obtenir la majorité lors des prochaines élections européennes. Les deux pays s'efforceront de montrer ensemble une force européenne unifiée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Comment relancer le moteur franco-allemand ?

L'influence d'Emmanuel Macron auprès de l’UE vacille

Emmanuel Macron va-t-il annoncer l'envoi d'instructeurs français en Ukraine ?