EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Nigel Farage, le trublion des législatives au Royaume-Uni ?

Nigel Farage en campagne
Nigel Farage en campagne Tous droits réservés Danny Lawson/PA
Tous droits réservés Danny Lawson/PA
Par Jean-Philippe LiabotLuke Hanrahan, producer
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le leader du parti Reform UK marche sur les plates-bandes des conservateurs et pourrait affaiblir leur présence au Parlement

PUBLICITÉ

Nigel Farage a lancé sa campagne pour les élections générales au Royaume-Uni.

Le principal partisan du Brexit s'est donné pour mission cette année d'aller tourmenter le Parti conservateur en perte de vitesse, et pourrait bien réaliser l'inimaginable, considérablement réduire le nombre de sièges des Tories au Parlement en juillet prochain.

Son principal thème de campagne : l'immigration, un sujet qui divise mais ne laisse personne indifférent, comme ces habitants de Skegness, une station balnéaire située à l'Est de l'Angleterre sur la côté de la Mer du nord.

"Il est temps que nous nous occupions des nôtres au lieu de laisser d'autres personnes venir vivre chez nous." dit un habitant.

"Je pense que la réforme va enlever beaucoup de voix aux conservateurs, ce qui entraînera probablement une victoire du parti travailliste." dit un autre.

Skegness en Angleterre
Skegness en Angleterreeuronews

Skegness est une commune typique du littoral oriental et reflète la tendance observée sur l'ensemble du littoral anglais. Alors qu'elle comptait 77 % de conservateurs aux dernières élections, elle penche aujourd'hui du côté des travaillistes.

Les partisans de la droite donnent leur voix aux travaillistes en divisant le vote entre les conservateurs et le parti réformiste de Nigel Farage.

Selon le dernier sondage, les travaillistes obtiendraient 45 % des voix, les conservateurs 22 % et les réformistes 13 %.

Keir Starmer, leader du Parti Travailliste
Keir Starmer, leader du Parti TravaillisteExtrait d'un clip de campagne

Cela risque-t-il de pousser le parti conservateur plus à droite après les élections générales ?

En tout cas, l'avenir reposera avant tout sur la réussite de l'économie britannique, et probablement sous un gouvernement travailliste dirigé par Keir Starmer

Des idées simplistes

Veronica Lamarche, Sociologue, Université d'Essex
Veronica Lamarche, Sociologue, Université d'Essexeuronews

Le Dr Veronica Lamarche est psychologue sociale dans le même comté où Nigel Farage se présente pour devenir député. Selon elle, "lorsque les économies ne vont pas très bien, il devient très tentant de faire des reproches sur tous les sujets ou de trouver un bouc émissaire." Elle ajoute que "Nigel Farage peut présenter une image très simpliste de ce à quoi l'avenir de la Grande-Bretagne pourrait ressembler. L'idéologie de reform UK repose essentiellement sur l'arrivée de personnes (migrants) au Royaume-Uni et sur le fait de les rendre responsables de tous les problèmes que nous connaissons actuellement dans le pays ", affirme-t-elle.

Réponse le 4 juillet prochain

Grace aux nombreuses voix que pourraient siphonner Nigel Farage au parti du Premier ministre Rishi Sunak, les travaillistes emmenés par Keir Starmer obtiendront probablement une énorme majorité au début du mois de juillet.

Et même si le parti de Nigel Farage aura peu de sièges au final, la déroute probable du parti conservateur est une chose qu'il est probablement déjà en train de savourer.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nigel Farage, l'arroseur arrosé

Nigel Farage fait volte-face et se présente aux élections britanniques

Le Royaume-Uni cherche à rétablir ses relations avec l'UE