EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Suisse bat la Hongrie 3-1, l'Espagne et l'Italie s'imposent également à l'Euro 2024

Le Suisse Breel Embolo célèbre le troisième but de son équipe lors du match du Groupe A entre la Hongrie et la Suisse à Cologne, le 15 juin 2024.
Le Suisse Breel Embolo célèbre le troisième but de son équipe lors du match du Groupe A entre la Hongrie et la Suisse à Cologne, le 15 juin 2024. Tous droits réservés Darko Vojinovic/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Darko Vojinovic/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Magyar ÁdámEuronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

L'Italie a terminé 2-1 contre l'Albanie à Dortmund, après avoir encaissé le but le plus rapide de l'histoire de la compétition, tandis qu'à Berlin, le match Espagne-Croatie s'est soldé par un 3-0.

PUBLICITÉ

La Suisse a pris un bon départ dans sa course à l'Euro 2024 en s'imposant 3-1 contre la Hongrie à Cologne.

Breel Embolo a couru, les bras écartés en signe de célébration, après son but synonyme de victoire pour l'équipe suisse et de retour triomphal sur le plan personnel.

Embolo n'avait pas joué pour la Suisse depuis 18 mois, une succession de blessures l'a cloué au banc de son club, Monaco, et de son équipe nationale. Ces blessures ont privé de son élan un joueur qui avait marqué deux buts en quatre matches lors de la dernière Coupe du monde.

Tout cela appartenait visiblement au passé lorsque Embolo a marqué dans le temps additionnel pour compléter la victoire 3-1 de la Suisse sur la Hongrie lors du premier match des deux équipes dans le cadre du Championnat d'Europe.

Les joueurs de la Suisse célèbrent leur victoire lors d'un match du groupe A contre la Hongrie à Cologne, le 15 juin 2024.
Les joueurs de la Suisse célèbrent leur victoire lors d'un match du groupe A contre la Hongrie à Cologne, le 15 juin 2024.Themba Hadebe/Copyright 2024 The AP. All rights reserved

L'occasion est venue de nulle part — un défenseur hongrois a perdu le ballon, — mais la frappe lobée d'Embolo au-dessus du gardien de but a donné l'impression qu'il n'avait rien raté.

"C'était une situation très incertaine après la très grave et longue blessure et une autre, par la suite. Nous avions de l'espoir", a déclaré l'entraîneur suisse Murat Yakin.

Embolo n'a pas pu s'entraîner avec l'équipe pendant la majeure partie du stage de préparation et n'a pas joué lors des deux matches amicaux. Mais le capitaine Granit Xhaka a déclaré qu'Embolo était "un joueur très, très important pour notre équipe, à la fois sur le terrain et en dehors du terrain".

La Suisse menait 2-0, mais risquait de laisser filer le match lorsque la Hongrie s'est réveillée en milieu de seconde période.

Une surprise tactique s'est avérée payante puisque le sélectionneur suisse Murat Yakin a choisi l'attaquant Kwadwo Duah et le milieu de terrain Michel Aebischer dans son équipe de départ, et ils ont tous deux marqué.

Duah a ouvert le score pour son deuxième match avec la Suisse, en tirant à ras de terre pour tromper le gardien Péter Gulácsi sur une passe d'Aebischer. Le drapeau du hors-jeu s'est levé, mais un long contrôle vidéo a confirmé le but et Duah, ravi, a été entouré par les joueurs du banc suisse.

Le Hongrois Dominik Szoboszlai réagit à la fin du match du Groupe A entre la Hongrie et la Suisse à Cologne, le 15 juin 2024.
Le Hongrois Dominik Szoboszlai réagit à la fin du match du Groupe A entre la Hongrie et la Suisse à Cologne, le 15 juin 2024.Themba Hadebe/Copyright 2024 The AP. All rights reserved

Aebischer portait le score à 2-0 juste avant la mi-temps, trouvant un espace à l'entrée de la surface pour frapper d'une frappe enroulée à ras de terre qui trompait Gulacsi.

La tête plongeante de Barnabas Varga à la 66ᵉ minute sur un centre de Dominik Szoboszlai a donné lieu à des célébrations pour la Hongrie, certains de ses supporters inconditionnels portant des t-shirts noirs ayant allumé des fusées éclairantes. La Hongrie a maintenu la pression par la suite, mais n'a pas pu marquer une deuxième fois avant que le but d'Embolo ne vienne sceller du sort du match.

L'entraîneur hongrois Marco Rossi a déclaré que son équipe était "trop passive" en première mi-temps et qu'un "malentendu tactique" avait permis à Aebischer d'avoir trop de temps sur le ballon pour façonner les attaques suisses.

La Suisse est deuxième du groupe A après la victoire de l'Allemagne sur l'Écosse (5-1), vendredi, en ouverture du tournoi. La Hongrie a subi sa première défaite dans un match de compétition depuis septembre 2022.

Le prochain match de la Suisse aura lieu mercredi contre l'Écosse.

PUBLICITÉ

Le même jour, la Hongrie affrontera l'Allemagne dans le cadre d'une revanche du dernier Championnat d'Europe, où les deux équipes avaient fait match nul 2-2.

Les "azzurri" reviennent après avoir encaissé le but le plus rapide des championnats européens

Pendant ce temps, à Dortmund, l'Italie a pris le pire départ possible pour défendre son titre de championne d'Europe, mais heureusement les choses se sont vite améliorées.

L'Italie a encaissé le but le plus rapide des 64 ans d'histoire du tournoi — le milieu offensif albanais Nedim Bajrami a ouvert le score après seulement 23 secondes de jeu, — pour finalement battre l'Albanie 2-1 dans un match plein d'ambiance.

L'Italie est manifestement plus à l'aise dans le Championnat d'Europe ces jours-ci, alors qu'elle tente de remporter un troisième titre, ce qui est un record.

PUBLICITÉ

A Berlin, le match Espagne-Croatie s'est soldé par un 3-0.

Lamine Yamal, 16 ans, est devenu le plus jeune joueur à participer à un Championnat d'Europe, tandis que la nouvelle génération espagnole a balayé le défi croate lors du match d'ouverture.

La Croatie affrontera l'Albanie à Hambourg mercredi, tandis que l'Espagne rencontrera l'Italie à Gelsenkirchen jeudi.

La phase à élimination directe débutera le 29 juin et la finale aura lieu à l'Olympiastadion de Berlin le 15 juillet.

PUBLICITÉ

Sources additionnelles • adaptation : Serge Duchêne

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Allemagne : Euro-2024 sous haute sécurité

Euro 2024 : le tableau des 8e de finale est connu

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024