PUBLICITÉ

L'art sous toutes ses formes, pour une meilleure planète

"Antarctic" by Andreas Gursky
"Antarctic" by Andreas Gursky Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Frédéric Ponsard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'exposition "Down to Earth" au Gropius-Bau de Berlin expose des oeuvres qui parlent d'une planète durable : comment repenser notre rapport au monde à travers l'art ?

A Berlin, le musée Martin Gropius-Bau a imaginé une exposition au temps de la Covid-19, et qui se questionne sur notre rapport au monde : comme changer nos habitudes, et aller vers un monde durable...

PUBLICITÉ

"Down to Earth", "Ici-bas, sur la Terre" s'ouvre sur une grande flaque d'eau avec les traces et des vestiges de ce que l'homme laisse sur terre... Dans cette salle, au mur, une immense photo de l'Antarctique, continent vierge s'il en est... L'oeuvre est signé Andreas Gursky.

"Nous vivons sur ce monde. Nous ne pouvons pas continuer comme aux 19e et 20e siècles, lorsque nous ne vivions pas consciemment sur Terre mais que nous l'utilisions pour des ressources soit-disant illimitées et que nous utilisions cette terre, ou "Gaia" en grec, pour un usage sans limite".
Tino Sehgal, conservateur et commissaire de l'exposition

Notre planète, et la nature sous toutes ses formes comme les magnifiques photos de Jean Painlevé, traduisent l'incroyable complexité de la vie.

Mais les organisateurs ont également voulu que l'exposition soit durable...

"Nous émettons aussi du CO2. Une exposition comme celle-ci émet du CO2. Et quand (le responsable de l'exposition) Thomas Oberender m'a demandé de le rejoindre, je lui ai dit : "Mais nous devons examiner notre propre démarche". Et c'est pourquoi nous n'utilisons pas d'électricité et pourquoi tous les participants sont venus ici en train".
Tino Sehgal, commissaire d'exposition

Comment pouvons-nous changer durablement nos modes de travail, d'alimentation, de voyage ou d'exposition ?

Pour répondre à cette question, "Down to Earth" rassemble les œuvres de plus de 50 artistes, jeunes pour la plupart.

A découvrir à Berlin jusqu'au 13 septembre 2020

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

District culturel de Saadiyat : l'un des plus grands centres culturels prêt pour 2025

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024