EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

"A l'Ouest, rien de nouveau" rafle la mise aux BAFTA's Awards

"All Is Quiet on the Western Front"
"All Is Quiet on the Western Front" Tous droits réservés Netflix
Tous droits réservés Netflix
Par Frédéric PonsardAP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les BAFTA's Awards, équivalent britannique des Oscars, a fait un triomphe au film "A l'Ouest, rien de nouveau", une film profondément européen qui sonne en écho à la guerre en Ukraine.

"All is quiet on the Western Front" ("A l'Ouest, rien de nouveau") remporte (presque) tout cette année.

PUBLICITÉ

Le drame produit par Netflix a triomphé avec sept prix, dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Berger, ainsi que la musique originale et la cinématographie, lors de la préparation des Oscars le 12 mars. 

Avec 14 nominations, "All Quiet on the Western Front" du réalisateur allemand Edward Berger a commencé la soirée en tant que film en langue étrangère le plus nominé des 76 ans d'histoire de l'académie BAFTA. La productrice Malte Grunert, elle, a déclaré que les applaudissements britanniques pour un film en langue allemande étaient "tout simplement incroyables", alors qu'il a également amassé neuf nominations aux Oscars.

Le réalisateur a cité sur scène et remercié sa fille Matilda pour avoir transformé ses "doutes en confiance", après qu'elle lui ait dit qu'il devait faire un film du puissant roman de 1929 d'Erich Maria Remarque, qu'elle lisait à l'école.

Pas de héros, donc, mais des victimes et des vies brisées.

Un propos universel, tiré du célèbre livre d'Erich Maria Remarque, qui relate la vie d'un jeune idéaliste allemand embarqué dans l'une des plus grands boucheries du XXème siècle.

Avec une allusion non voilée aux conflits modernes, y compris l'invasion de l'Ukraine par la Russie, il a déclaré que le film et le roman montraient que "la guerre est tout sauf une aventure". Il retient avant tout que c'est un film profondément européen, et loin, très loin, d'héroïsé la guerre et la violence : "Aujourd'hui, il y a une guerre différente à Ukraine -dans 5 jours cela fera un an- et il n'y a pas de héros dedans."

"Nous avons tourné ce film en République tchèque, avec une équipe logistique tchèque, dans un pays qui a été envahi deux fois par l'Allemagne. Nous avons fait ce film avec de nombreux acteurs français, allemands et un autrichien, avec une équipe de tournage d'Angleterre ! "
Edward Berger
Réalisateur

Au palmarès, le seul film a tiré son épingle du jeu outre "A l'Ouest, rien de nouveau" est la tragi-comédie irlandaise "The Banshees of Inisherin" avec Colin Farrell et Brendan Gleeson.

Quatre victoires avec notamment les deux prix récompensant les seconds rôles pour Kerry Condon et Barry Keoghan.

Le réalisateur de "Banshees", Martin McDonagh,  a déclaré que "faire un film triste ne devrait pas être si amusant", en pensant notamment à ses deux acteurs fétiches, Brendan Gleeson et Colin Farrell qu'il avait déjà réunis dans "Bruges" il y a une dizaine d'années.

"Surtout, je veux remercier les merveilleux et rêveurs Colin Farrell et Brendan Gleeson pour leur éclat , leur gentillesse et leur amour"
Martin McDonagh
Réalisateur

Une histoire d'amitié qui vire au drame sur une île au large de l'Irlande...

Et c'est l'acteur américain Austin Butler qui a ainsi remporté le prix du meilleur acteur pour son interprétation à outrance du roi du rock and roll dans "Elvis".

"Cela signifie le monde pour moi", a déclaré Butler lors de la cérémonie, utilisant toujours le ton traînant de Presley qu'il a appris pour le film de Baz Luhrmann.

Les BAFTA's Awards dont souvent considérés comme l'antichambre des Oscars, qui se dérouleront à Los Angeles le 12 mars.

Video editor • Frédéric Ponsard

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

District culturel de Saadiyat : l'un des plus grands centres culturels prêt pour 2025

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024