43 ans après sa mort, l'héritage de John Lennon perdure

Paul Goresh (à gauche) avec John Lennon
Paul Goresh (à gauche) avec John Lennon Tous droits réservés Bettmann / Getty Images
Par Jonny WalfiszDavid Mouriquand
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Dans la soirée du 8 décembre 1980, l'ancien membre des Beatles, John Lennon, est blessé par balle près de sa résidence à New York.

PUBLICITÉ

Le tueur était Mark David Chapman, 25 ans, un fan américain des Beatles qui se disait inspiré par Holden Caulfield, le personnage fictif du roman "L'attrape-cœurs" de J.D. Salinger. 

 Le photographe amateur, Paul Goresh (ci-dessus, à gauche), qui se décrit comme un fan de longue date de John Lennon, a pris la dernière photo de la rock star de son vivant.

La dernière photo professionnelle de John Lennon a été prise par Annie Leibovitz, qui a réalisé un portrait de Yoko Ono et John Lennon, quelques heures avant que ce dernier ne soit abattu. Annie Leibovitz travaillait pour le magazine, "Rolling Stone" lorsqu'elle a pris l'image emblématique de John Lennon recroquevillé sur Yoko Ono.

L'événement qui a bouleversé le monde de la musique il y a 43 ans a encore des répercussions aujourd'hui. L'influence des Beatles n'a pas diminué au cours des décennies qui ont suivi l'assassinat du membre le plus franc du groupe.

Cette année encore, Euronews a consacré de nombreux reportages à la légende des Beatles.

Nous avons fait le point sur le jour où John Lennon a rencontré son compagnon Paul McCartney, sur la sortie de leur film bien-aimé, "Yellow Submarine", et sur l'anniversaire de leur dernier concert sur le toit d'un immeuble.

Nous avons également couvert la sortie du premier nouveau morceau des Beatles au 21e siècle, "Now and Then". Ila été créé par Paul McCartney et le batteur, Ringo Starr, à l'aide d'outils d'intelligence artificielle pour améliorer une démo enregistrée par John Lennon, dans les années 70.

En utilisant les mêmes techniques de restauration que celles employées par le cinéaste Peter Jackson pour créer sa vaste série de documentaires "The Beatles : Get Back", les auditeurs ont écouté une toute nouvelle chanson de John Lennon, qui s'est hissée au sommet des hit-parades.

Des objets appartenant à John Lennon ont également été vendus aux enchères, notamment une mosaïque de piscine de 17 000 carreaux provenant de la maison de l'auteur-compositeur, à Kenwood, dans les années 1960.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Now And Then", le dernier morceau des Beatles, sortira le 2 novembre

Les Mini Cooper des Beatles : un symbole de la pop culture britannique

Prague : l'emblématique "mur John Lennon" repeint par des artistes européens