EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les meilleures choses à faire et à voir (ou à écouter) en Europe cette semaine

L'œuvre Smoker (1975) de Tom Wesselmann à Art Basel
L'œuvre Smoker (1975) de Tom Wesselmann à Art Basel Tous droits réservés Georgios Kefalas/Keystone via AP
Tous droits réservés Georgios Kefalas/Keystone via AP
Par Amber Louise Bryce
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Art Basel, Vice-versa 2 de Pixar et un retour à Westeros dans une nouvelle saison de "House of the Dragon" : voici comment occuper votre temps libre ce week-end.

PUBLICITÉ

Et en voilà une pour briser la glace : saviez-vous que "Super Freaky Girl" de Nicki Minaj est apparemment la chanson la plus populaire sur les playlists sexuelles des gens ?

En parlant d'autres actualités, aussi sérieuses et vitales, Taylor Swift a annoncé la fin de sa tournée Eras Tour (qu'on vous fait vivre ici) et les Britanniques ont craqué pour une petite chèvre en céramique fabriquée par le roi Charles III il y a 55 ans.

Ce que nous essayons de dire, c'est que nous avons vécu une période étrange. Et nos émotions sont à fleur de peau (la faute à Vice-versa 2), alors autant se plonger dans les recommandations de cette semaine.

Expositions

Art Basel au Messe und Congress Center (Bâle, Suisse)

The artwork Pumpkin (2018) by Yayoi Kusama at Art Basel
The artwork Pumpkin (2018) by Yayoi Kusama at Art BaselGeorgios Kefalas/Keystone via AP

L'une des plus grandes foires d'art internationales, Art Basel a lieu chaque année depuis 54 ans en Suisse, avec des "excroissances" à Miami Beach et à Paris. L'édition 2024 se déroule jusqu'au 16 juin et présente 285 exposants du monde entier, dont des œuvres d'une valeur de plusieurs millions de Jean-Michel Basquiat, Yayoi Kusama et Alberto Giacometti. Le reste de la ville participe également à l'événement : l'artiste conceptuelle Agnes Denes présente une nouvelle version de son champ de blé emblématique, mis en scène pour la première fois en 1982, sur la Messeplatz, et l'installation "When the sun goes away" de Petrit Halilaj orne l'hôtel Merian. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Films

Vice-Versa 2

Préparez-vous à ressentir de l'émotion lorsque la suite du film Vice-Versa de Pixar sorti en 2015 arrivera dans les salles de cinéma — en espérant apporter un peu de "bonheur" aux chiffres du box-office par la même occasion. Nous sommes toujours dans le pêle-mêle émotionnel de Riley (Kaitlyn Dias), avec la joie, la colère, la tristesse, la peur et le dégoût, qui ont réussi à la guider à travers les épreuves de son déménagement à San Francisco dans le film précédent. Mais cette fois, Riley a treize ans, ce qui signifie que toute une série de nouvelles émotions hormonales se profilent à l'horizon. Niveau émotions et anxiété, ça promet.

Treasure

C'est un film à éviter, selon notre critique de cinéma David Mouriquand. Il écrit que Treasure, dont la première a eu lieu plus tôt cette année au Festival international du film de Berlin, est un "road-movie frustrant et sans but qui tente d'explorer les traumatismes héréditaires et l'héritage de l'Holocauste". Il ajoute : "Ses efforts bien intentionnés sont sapés par un scénario qui rend le protagoniste central complètement insupportable" —malgré les efforts de Stephen Fry pour maintenir les choses à flot. Lisez sa critique complète ici.

Série TV

House of the DragonSaison 2 (HBO, dispo sur Max en France)

La première saison de "House of the Dragon", diffusée en 2022, nous a semblé durer une éternité. Et quel suspense : Rhaenyra Targaryen (Emma D'Arcy) apprend le meurtre de son fils et se tourne vers la caméra avec ce regard. Oui, une guerre civile totale se profile à l'horizon à Westeros, la reine Rhaenyra se battant pour maintenir son règne sur le roi Aegon. Il y aura beaucoup de violence, beaucoup d'inceste et beaucoup de dragons, comme on peut s'y attendre quand on replonge dans l'imagination de George R. R. Martin. Nous espérons simplement que les scènes d'accouchement ne seront pas trop nombreuses cette fois-ci, ou bien nous devrons revoir nos choix de visionnage à l'heure du dîner.

Musique

John Grant : "The Art of the Lie"

Le nouvel album de John Grant, "The Art of the Lie", est un véritable concentré de science-fiction. Il s'agit du septième projet solo de l'auteur-compositeur-interprète américain de 55 ans, ancien membre du groupe alt-rock The Czars. Oscillant entre les pistes de danse funky et fraîches des années 80 et les mélodies hantées de synthétiseurs comme "The Child Catcher", il s'agit d'une exploration riche en émotions de l'agitation du 21ᵉ siècle dans la techno.

Everything But The Girl : "Amplified Heart"

Chaque mois, nous sélectionnons trois grands albums qui célèbrent des anniversaires majeurs. Pour le mois de juin, plus précisément le 13 juin 1994, c'est l'album "Amplified Heart" d'Everything But The Girl qui a été choisi. Bien qu'il soit surtout connu pour des titres comme "Missing", parmi d'autres morceaux remarquables il faut citer le trio d'ouverture "Rollercoaster", "Troubled Mind" et "I Don't Understand Anything".

"Les mélodies de l'album sont discrètes et instantanément accrocheuses, à tel point qu'elles donnent l'impression d'avoir été avec vous depuis toujours", écrit David Mouriquand, d'Euronews Culture.

Théâtre

Romeo & Juliet" au Duke of York's Theatre (Londres, Royaume-Uni)

The poster for the play
The poster for the play Copyright The Jamie Lloyd Company

Romeo & Juliet est à l'affiche du Duke of York's Theatre de Londres jusqu'au 3 août pour une durée limitée. Bien qu'il y ait eu de très nombreuses adaptations de l'histoire des amants croisés de Shakespeare, l'attrait de cette pièce réside dans sa distribution et son metteur en scène passionnants. Tom Holland (Spider-Man : No Way Home) et Francesca Amewudah-Rivers tiennent les rôles principaux, tandis que Jamie Lloyd, qui a récemment travaillé sur Sunset Boulevard, récompensé par un Olivier Award, assure la mise en scène. Lloyd, connu pour ses adaptations minimalistes d'essais classiques et sa collaboration avec de grandes stars hollywoodiennes, a conçu son interprétation de la pièce de Shakespeare de 1597 sous forme de fragments, comme s'il s'agissait d'un rêve. Avertissement : il ne reste probablement pas beaucoup de billets et ceux qui resteront seront chers.

Sources additionnelles • adaptation : Serge Duchêne

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les meilleures choses à faire et à voir (ou à regarder) en Europe cette semaine

Les meilleures choses à faire et à voir (et à entendre) en Europe cette semaine

Cocotiers et "sale gosse" : la mémétisation de Kamala Harris bat son plein