Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Quelles solutions à la crise climatique ? Des experts débattent en marge de la COP27

Quelles solutions à la crise climatique ? Des experts débattent en marge de la COP27, à Charm el-Cheikh, en Egypte, novembre 2022.
Quelles solutions à la crise climatique ? Des experts débattent en marge de la COP27, à Charm el-Cheikh, en Egypte, novembre 2022.   -   Tous droits réservés  Peter Dejong/Copyright 2022 The AP. All rights reserved   -  
Par Raphaele Tavernier  & euronews

Alors que les négociations entre les dirigeants politiques se poursuivent à la COP27 en Egypte, des évènements et réunions ont lieu en parallèle à Charm El Sheikh entre professionnels, industriels et spécialistes du climat. L'objectif de ces discussions est de partager des analyses et des nouveautés technologiques.

La société suisse Climworks par exemple a développé une technologie permettant de capter et de stocker le CO2 présent dans l’atmosphère.

"Il est de plus en plus clair que pour atteindre les objectifs de température fixés à Paris, nous devons faire deux choses, la première est de réduire massivement les émissions à un niveau sans précédent. Mais nous devons également employer des technologies à grande échelle qui peuvent éliminer le CO2 de l'atmosphère", explique Louis Uzor, responsable de la politique climatique chez Climeworks.

Les discussions sont également l'occasion d'examiner les avantages et les inconvénients des solutions déjà proposées dans la lutte contre le changement climatique.

La plantation d'arbres par exemple est essentielle, mais selon les experts, elle doit s'inscrire dans une dynamique globale.

"Planter des arbres peut bien sûr être une solution du point de vue du marché, et aussi de l'écosystème. Mais cette solution s’inscrit dans un ensemble d’autres solutions telles que la conservation des forêts et aussi des écosystèmes ; arriver à préserver ces derniers dans le temps. Il y aussi bien sûr la restauration. Nous devons restaurer les paysages forestiers et renforcer l’efficacité des forêts dégrédées, non seulement d'un point de vue productif, mais aussi d'un point de vue écosystémique et écologique et d'un point de vue social", détaille Pina Gervassi, directrice Climat et Restauration pour l'ONG Forest Stewardship Council.

Ces réunions n’ont pas vocation à influencer directement les négociations entre les gouvernements et les organismes mondiaux, mais elles contribuent à enrichir le débat sur le climat et les échanges sur la question entre politiques, société civile et industrie.