PUBLICITÉ

Record de chaleur battu dans les océans : les experts craignent le pire pour l'avenir

 La mer Méditerranée a atteint sa température la plus élevée jamais enregistrée le 25 juillet, selon des chercheurs espagnols.
La mer Méditerranée a atteint sa température la plus élevée jamais enregistrée le 25 juillet, selon des chercheurs espagnols. Tous droits réservés JOSE JORDAN / AFP
Tous droits réservés JOSE JORDAN / AFP
Par Rosie Frost (adapté de l'anglais)
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les records de température des océans sont battus partout dans le monde, avec des conséquences désastreuses pour la santé de la planète.

PUBLICITÉ

Selon le Service Copernicus sur le changement climatique (C3S), la température moyenne à la surface des océans a atteint son niveau le plus élevé, soit 20,96 °C la première semaine du mois d'août 2023.

Le record de 20,95 °C établi en 2016 a été battu et les scientifiques affirment qu'il est probable que le record sera encore battu, car les températures sont généralement plus élevées en mars qu'en août.

Il s'agit d'une série de vagues de chaleur marine et de températures record à la surface de la mer, dans le monde entier.

À la fin du mois de juillet, la mer Méditerranée a enregistré sa température de surface la plus élevée, soit 28,71 °C. Les eaux autour des Keys de Floride ont atteint une température similaire à celle d'un jacuzzi, avec des pointes à un peu plus de 38 °C, ce qui pourrait constituer un record mondial.

L'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA) a également indiqué que l'Atlantique Nord pourrait être plus chaud qu'il ait jamais été. Et il fait plus chaud beaucoup plus tôt dans l'année, les précédents records ayant été établis en septembre.

Selon le GIEC, la fréquence des vagues de chaleur marine a doublé entre 1982 et 2016. Depuis les années 1980, elles sont également devenues plus longues et plus intenses.

Les experts mettent en garde contre les conséquences dévastatrices que cela pourrait avoir sur la santé de la planète.

Quelle est la température de nos océans ?

L'Atlantique Nord commence généralement à se réchauffer en mars, après l'hiver, et atteint son apogée en septembre. Mais depuis avril de cette année, des records ont été battus sans discontinuer.

Selon la NOAA, l'Atlantique Nord ne fera que se réchauffer "tout au long du mois d'août". Il est fort probable que le record soit à nouveau battu.

La température moyenne globale de la surface de la mer a été "bien supérieure" aux valeurs précédemment observées à cette période de l'année, selon C3S. Le C3S indique que les températures élevées à la surface de la mer ont contribué au mois de juillet exceptionnellement chaud observé dans le monde entier.

AP Photo/Rebecca Blackwell, File
Des personnes se baignent dans l'océan au large de Crandon Park, le 28 juillet 2023, à Key Biscayne, en FlorideAP Photo/Rebecca Blackwell, File

Ces températures élevées sont probablement dues en partie au phénomène météorologique El Niño. Ce phénomène se produit lorsque des eaux chaudes remontent à la surface dans le Pacifique Sud et font grimper les températures mondiales.

Jusqu'à présent, le phénomène El Niño actuel est encore faible, ce qui signifie que les températures des océans risquent d'augmenter encore au fur et à mesure que le phénomène se développera.

Mais ces phénomènes météorologiques sont également exacerbés par le changement climatique.

"Plus nous brûlons de combustibles fossiles, plus les océans absorbent la chaleur excédentaire, ce qui signifie qu'il faudra plus de temps pour les stabiliser et les ramener à leur niveau antérieur", affirme le Dr Samantha Burgess, de C3S, à la BBC.

Quels seront les effets du réchauffement des océans ?

Les océans jouent un rôle important dans la régulation du climat de la terre. Ils absorbent la chaleur, déterminent les conditions météorologiques et agissent comme un puits de carbone.

Mais à mesure qu'ils se réchauffent, ils sont moins efficaces dans cette tâche. À mesure que la température des océans augmente, ils absorbent moins efficacement le CO2, ce qui entraîne une augmentation de la quantité de ce gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

La glace fond également à mesure que les eaux se réchauffent, ce qui accroît la gravité de l'élévation du niveau de la mer. Par ailleurs, les températures élevées des océans peuvent également accroître les risques d'ouragans, de cyclones, de tempêtes et de phénomènes météorologiques extrêmes.

Le réchauffement des océans a également un effet sur la vie marine : les baleines et certaines espèces de poissons se déplacent vers des eaux plus froides, ce qui perturbe la chaîne alimentaire. Les températures record mettent également les coraux en danger, les récifs situés au large de la Floride étant désormais gravement menacés de blanchiment en raison de la vague de chaleur marine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le traité sur la haute mer ouvre la voie à la protection des océans

La Grande Barrière de Corail d'Australie victime d'un cinquième épisode de blanchiment massif en huit ans

Aucune ville n'est "vraiment préparée" aux futures vagues de chaleur