PUBLICITÉ

48,8°C en Italie, 30,5°C en Islande... les records de chaleur européens

Selon les données de l'OMM, 18 pays européens ont enregistré leur température la plus élevée depuis 2010.
Selon les données de l'OMM, 18 pays européens ont enregistré leur température la plus élevée depuis 2010. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Ian Smith (adapté de l'anglais)
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Alors que l'Europe est confrontée à une deuxième vague de chaleur, nous examinons les températures les plus élevées jamais enregistrées sur le continent.

PUBLICITÉ

Une grande partie du sud de l'Europe a été frappée par une période intense et prolongée de chaleur extrême. En Grèce, en Espagne et en Italie, les températures ont dépassé les 40°C et la situation devrait encore perdurer plusieurs jours.

Ces températures élevées s'accompagnent d'une série de phénomènes néfastes, tels que les incendies de forêt, la sécheresse, la désertification et les décès liés à la chaleur. Les scientifiques et les experts du climat avertissent que les phénomènes météorologiques extrêmes tels que les vagues de chaleur augmentent rapidement en raison du changement climatique.

Alors que la chaleur continue de balayer l'Europe cet été, des records de température pourraient être battus.

48,8°C enregistrés en Sicile

La température la plus élevée actuellement enregistrée en Europe a été de 48,8 °C près de la ville de Syracuse, sur l'île italienne de Sicile, en 2021.

Ces conditions ont contraint tout le pays à déclarer l'état d'urgence. Un dôme thermique de haute pression traversant la Méditerranée a créé un effet domino de phénomènes météorlogiques extrêmes.

Avant cela, la Grèce a détenu le record pendant 44 ans, avec une température de 48°C enregistrée à Athènes en 1977.

D'autres régions du sud de l'Europe ont également connu des températures supérieures à 40 degrés. Le Portugal a enregistré 47,3°C en 2003 dans la petite ville d'Amareleja, dans le sud-est du pays. Quant à l'Espagne, elle a connu des températures de 47,6 °C en 2021.

L'année dernière a été la plus chaude en Espagne depuis le début des relevés, en 1961, et la sixième la plus sèche du pays, malgré la présence du phénomène météorologique La Niña, qui a légèrement atténué les températures moyennes mondiales.

L'Islande détient le record de température la plus basse en Europe, avec 30,5 °C enregistrés en 1939.

L'Irlande occupe la deuxième place avec 33,3 °C. Ce chiffre a été enregistré en 1887 et n'a jamais été dépassé. Ce chiffre a été enregistré en 1887 et constitue le seul record européen de température enregistré au XIXe siècle.

Alors que nous entrons dans un cycle météorologique El Niño, combiné à un réchauffement climatique continu, d'autres records de chaleur seront probablement battus.

Selon un rapport publié au début de l'année par l'Organisation météorologique mondiale (OMM) des Nations unies et le réseau européen Copernicus, l'Europe se réchauffe deux fois plus que la moyenne mondiale depuis les années 1980. Selon les données de l'OMM, 18 pays européens ont enregistré leur température la plus élevée depuis 2010.

Comment les températures record sont-elles enregistrées et vérifiées ?

Malgré la fréquence des nouveaux records au cours des 13 dernières années, leur vérification n'est pas chose aisée. L'OMM tient des archives mondiales sur les phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes, dans lesquelles sont consignés les relevés de température, de pression, de précipitations, de grêle, d'aridité, de vent, d'éclairs et de mortalité liée aux conditions météorologiques.

L'organisation s'adresse au service météorologique national du pays concerné pour obtenir des informations sur le matériel utilisé et les pratiques d'observation. Un comité d'experts examine ces données pendant six à neuf mois. Il recommande ensuite une conclusion au rapporteur de l'OMM sur les extrêmes météorologiques et climatiques, qui accepte ou rejette l'enregistrement dans les archives. 

Des démarches qui prennent du temps. Ainsi, le record européen de température en Sicile a été enregistré en 2021 et accepté à titre préliminaire, mais n'a été confirmé que cette semaine par l'OMM.

Quelle est la température la plus élevée jamais enregistrée ?

L'agence se penche également sur les records plus anciens. Le record mondial actuel de température est de 56,7 °C dans la vallée de la Mort, aux États-Unis, le 10 juillet 1913. Pendant des années, les météorologues ont considéré que le record était de 58 °C, prétendument enregistré en Libye en 1922, jusqu'à ce qu'une équipe de l'OMM mène une enquête entre 2010 et 2012 qui a conduit à abaisser légèrement les relévés de l'époque.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Comment les vagues de chaleur sont-elles enregistrées ? Une météorologue nous répond

Une vague de chaleur exceptionnellement tardive en France, en Allemagne, en Espagne et en Suisse

L'été le plus chaud jamais connu ? Les experts révèlent ce qui pourrait attendre l'Europe dans les prochains mois