EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Qu'appelle-t-on les bandes climatiques et pourquoi l'année 2023 a-t-elle été "hors normes" ?

Une couleur rouge foncé a été ajoutée aux bandes climatiques après que 2023 a pulvérisé les records de température.
Une couleur rouge foncé a été ajoutée aux bandes climatiques après que 2023 a pulvérisé les records de température. Tous droits réservés Ed Hawkins, University of Reading
Tous droits réservés Ed Hawkins, University of Reading
Par Angela Symons
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

"Je pense que j'ai besoin d'une nouvelle couleur": le créateur des bandes climatiques réagit aux températures record de 2023.

PUBLICITÉ

Les températures étaient si élevées en 2023 qu'une nouvelle couleur pourrait être nécessaire pour le montrer sur l'image des bandes climatiques.

La série de barres verticales colorées offre une représentation visuelle du réchauffement progressif de notre planète.

Elle a été créée en 2018 par le professeur Ed Hawkins, climatologue à l'université de Reading (Royaume-Uni).

Allant du bleu au rouge profond, cette image saisissante met en évidence le réchauffement extrême provoqué par les émissions d'origine humaine au cours des dernières années.

Les températures mondiales ayant atteint l'année dernière le niveau le plus élevé jamais enregistré, une ligne du rouge le plus foncé a été ajoutée à l'échelle.

Mais le professeur Ed Hawkins indique qu'après la confirmation officielle des températures de 2023, une nouvelle couleur pourrait s'avérer nécessaire pour représenter la hausse.

Que signifient les bandes climatiques ?

Le graphique s'étend de 1850 - date à laquelle les relevés de température ont commencé - à 2023. Il s'appuie sur des milliards de données scientifiques relatives à notre climat.

Chaque bande représente la température moyenne d'une année donnée par rapport à la température moyenne de la période 1971-2000.

"Les couleurs utilisées dans les bandes climatiques sont basées sur une échelle conçue pour montrer quelles années sont plus chaudes et plus froides que la moyenne", explique le professeur Hawkins.

Les tons bleus indiquent les années plus froides que la moyenne, tandis que le rouge représente les années plus chaudes que la moyenne.

L'échelle devient rapidement rouge vers la droite de l'image, ce qui indique un pic du réchauffement climatique au cours des dernières décennies.

L'année 2023 n'est pas à la hauteur de l'échelle

Cette semaine, le Met Office britannique a confirmé que 2023 serait l'année la plus chaude jamais enregistrée au Pays de Galles et en Irlande du Nord, et la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée au Royaume-Uni, juste derrière 2022.

Le service européen du changement climatique Copernicus a déjà indiqué en décembre que 2023 serait l'année la plus chaude jamais enregistrée dans l'histoire de l'humanité. Certains relevés officiels, lorsqu'ils seront publiés, devraient montrer que l'année 2023 a dépassé de plus de 1,5 °C les records de l'ère préindustrielle.

"L'année 2023 n'a pas été à la hauteur des attentes", déclare le professeur Ed Hawkins.

"Cela devait toujours arriver à un moment ou à un autre, étant donné l'augmentation continue des gaz à effet de serreà l'échelle mondiale... Mais la marge de dépassement des records en 2023 a tout de même été une surprise", ajoute-t-il.

PUBLICITÉ

Mais l'heure n'est pas au désespoir, mais à l'action.

2024 doit être l'année où nous transformerons les conversations en actions plus rapides.
Professeur Ed Hawkins

"2024 doit être l'année où nous transformerons les conversations en actions plus rapides", insiste le professeur Ed Hawkins.

"La bonne nouvelle, c'est que nous disposons déjà d'une grande partie des solutions dont nous avons besoin", précise-t-il. "Nous avons maintenant besoin de changements audacieux et transformateurs dans tous les secteurs de la société pour rendre le climat de notre planète plus sûr pour les générations actuelles et futures"

Vous pouvez voir les rayures de plus de 200 pays, villes, régions et océans sur le site showyourstripes.info.

PUBLICITÉ
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ouragans : créer la catégorie 6 pour mieux protéger les populations ?

Le plus grand singe de l'histoire aurait été victime du changement climatique, il y a 200 000 ans

2023, année record : à quelle vitesse les pays européens se réchauffent-ils ?