Face au coronavirus une eurodéputée reprend le terrain pour lutter contre l’épidémie

Face au coronavirus une eurodéputée reprend le terrain pour lutter contre l’épidémie
Tous droits réservés Euronews
Par Sandor Zsiros
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les activités du Parlement européen sont suspendues à cause de l’épidémie. En ces temps de confinement certains parlementaires mettent de côté leurs habits d’élus pour apporter autrement leur aide.

PUBLICITÉ

En temps normal le quartier européen à Bruxelles grouille de monde. Les rues sont désormais vides à cause du confinement et de l’arrêt des activités. Pour le monde politique c’est aussi une période étrange. Les eurodéputés sont généralement dans leur circonscription. C’est le cas de la Hongroise Katalin Cseh. A Budapest elle travaille de chez elle en attendant que le Parlement européen reprenne ses activités habituelles.

Dans l’hémicycle, la libérale est connue pour ses interventions virulentes contre le gouvernement hongrois. Cette gynécologue de formation devrait quitter temporairement son costume d’eurodéputée pour retrouver la blouse du médecin. Katalin Cseh souhaite se porter volontaire pour aider les services hospitaliers. Les autorités sanitaires ont lancé un appel à la mobilisation du secteur de la santé. Pour l’élue le temps de la politique est suspendu. "J_e pense qu’en ces temps difficiles nous devons mettre de côté nos différences. Nous devons tous travailler pour le bien commun_", explique-t-elle.

Les hôpitaux hongrois, comme beaucoup d’établissements en Europe, sont saturés. Une fois l’épidémie terminée Katalin Cseh espère revenir rapidement à Bruxelles pour pouvoir reprendre à nouveau le combat démocratique.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats-Unis débloquent 2 000 milliards de dollars pour lutter contre le coronavirus

France : l'ouverture du salon de l'agriculture perturbée par des manifestations

L'UE s'apprête à débloquer 137 milliards d'euros de fonds européens pour la Pologne