EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Nouveau scandale au Parlement européen ?

Les eurodéputées Eva Kaili et Maria Spyraki
Les eurodéputées Eva Kaili et Maria Spyraki Tous droits réservés European Union, 2022.
Tous droits réservés European Union, 2022.
Par Sandor Zsiros
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le parquet européen demande la levée de l’immunité de deux eurodéputées. La parlementaire Eva Kaili est visée par cette demande. L’élue grecque est aussi poursuivie par la justice belge pour soupçon de corruption en lien avec le Qatar.

PUBLICITÉ

La cheffe du parquet européen, Laura Codruta Kövesi, demande la levée de l'immunité de deux eurodéputées grecques. La requête faite jeudi concerne la sociale-démocrate Eva Kaili et la chrétienne-démocrate Maria Spyraki.

Elles sont soupçonnées "de fraude au détriment du budget de l'UE, en relation avec la gestion de l'indemnité" d'assistants parlementaires.

Eva Kaili est l'une des figures au centre du scandale de corruption au Parlement européen. Elle aurait fait du lobbying en faveur du Qatar, selon les premiers éléments de l'enquête. Le parquet européen dit être en lien avec le juge belge en charge de cette affaire.

Contactée par Euronews, Maria Spyraki assure qu'elle n'est pas liée à ce scandale et qu'il s'agit du d'un ancien collaborateur. Le Parlement européen souligne aussi que la demande du parquet n’est pas corrélée aux perquisitions menée la semaine dernière par la justice belge.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Scandale au Parlement européen : Roberta Metsola veut restaurer la confiance

Corruption au Parlement européen : "La démocratie européenne est attaquée"

Le site du Parlement européen ciblé par une cyberattaque après un vote sur la Russie