Volodymyr Zelensky serait attendu à Bruxelles au sommet des dirigeants de l’UE

Le président ukrainien entouré par la présidente de la Commission européenne et le président du Conseil européen
Le président ukrainien entouré par la présidente de la Commission européenne et le président du Conseil européen Tous droits réservés Ukrainian Presidential Press Office via AP
Tous droits réservés Ukrainian Presidential Press Office via AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le président ukrainien pourrait être physiquement présent lors de la rencontre extraordinaire des 27 chefs d’Etat et de gouvernement.

PUBLICITÉ

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky devrait se rendre jeudi à Bruxelles lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE. Toutefois des raisons de sécurité pourraient annuler cette visite, confirme un haut fonctionnaire européen à Euronews.

Il ajoute que le déplacement de Volodymyr Zelensky dans la capitale belge commencerait probablement par un discours lors d’une session plénière extraordinaire du Parlement européen.

Il rejoindrait ensuite les dirigeants européens réunis pour un sommet extraordinaire consacré à la politique migratoire, à la réponse de l'UE à la loi américaine sur la réduction de l'inflation et au soutien à l'Ukraine. Les 27 travaillent sur un dixième train de sanctions contre la Russie. Depuis le début de la guerre, le président ukrainien a déjà participé à de multiples reprises à ces sommets pour informer ses homologues de la situation sur le terrain.

Cette éventuelle visite, qui a été évoquée pour la première fois par La Stampa et le Financial Times, serait le deuxième voyage officiel de Volodymyr Zelensky en dehors de l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe le 24 février. Il s'est rendu à Washington fin décembre pour prononcer un discours devant le Congrès et rencontrer le président américain Joe Biden.

Ce déplacement interviendrait une semaine après la venue des Commissaires européens à Kyiv pour des réunions avec le gouvernement ukrainien, et la tenue vendredi d'un sommet UE-Ukraine avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil européen, Charles Michel.

Les responsables européens avaient alors souligné qu’il "existe une invitation ouverte au président Zelensky à se rendre à Bruxelles". Ce à quoi le dirigeant ukrainien a répondu : "Je veux vraiment voyager, mais il y a un risque très important en raison de la tentative de vengeance de la Russie."

A cette occasion le dirigeant ukrainien a réitéré une fois de plus son souhait de voir l'Ukraine rejoindre l'UE le plus rapidement possible. Il a renouvelé son appel à davantage d'aide financière et militaire, en particulier des armes à longue portée. Les forces ukrainiennes se préparent à une nouvelle offensive russe qui pourrait débuter à la fin du mois pour coïncider avec le premier anniversaire de la guerre.

"Nous sommes confiants dans notre victoire, mais les armes à longue portée peuvent rendre notre victoire plus rapide. L'Ukraine le sait, la Russie le sait et Bruxelles le sait", a insisté Volodymyr Zelensky.

Jusqu'à présent, l'Union européenne a fourni une aide d'environ 60 milliards d'euros à l'Ukraine, dont 12 milliards d'euros de soutien militaire, 38 milliards d'euros d'aide humanitaire et macrofinancière et 10 milliards d'euros de soutien aux réfugiés ukrainiens qui ont trouvé refuge dans les États membres.

Les alliés occidentaux intensifient également leurs livraisons d'armes lourdes. Plusieurs pays membres de l'UE, dont l'Allemagne et la Pologne, ont annoncé qu'ils livreraient bientôt des chars Leopard 2 aux forces ukrainiennes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie intensifie la pression dans l'est de l'Ukraine

États-Unis : des fonds confisqués à un oligarque russe reversés à l’Ukraine

Face aux États-Unis et à la Chine, les dirigeants de l'UE appellent à un vaste accord sur la compétitivité