PUBLICITÉ

ExoMars : atterrissage contrôlé en vue

ExoMars : atterrissage contrôlé en vue
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans le cadre de notre rendez-vous mensuel dédié à ExoMars, nous faisons de nouveau le point sur l’avancée de cette mission en quête de traces de

PUBLICITÉ

Dans le cadre de notre rendez-vous mensuel dédié à ExoMars, nous faisons de nouveau le point sur l’avancée de cette mission en quête de traces de vie. Actuellement, l’orbiteur est en train de se diriger vers Mars. Quand il arrivera sur place en octobre, il larguera une sonde qui effectuera le premier atterrissage contrôlé opéré par l’Europe sur cette planète. Vincenzo Giorgio, vice-président de Thales Alenia Space et ingénieur-clé du projet, nous explique la procédure.

“On s’approche de Mars à une vitesse de 26.000 km/h et on entre dans l’atmosphère de la planète, indique-t-il. Le système s‘échauffe, on fait la manoeuvre d’atterrissage en freinant jusqu‘à faire baisser la vitesse à 2500 km/h et à ce moment-là, on déploie le parachute.”

“Le parachute nous aide à ralentir encore, poursuit-il avant d’ajouter : Mais à un moment donné, on allume les radars, on sait à quelle distance on est de la surface, donc on déploie notre plate-forme.”

“Notre plate-forme va commencer à se stabiliser de manière autonome grâce à neuf moteurs, les rétrofusées étant activées jusqu‘à atteindre le sol et c’est là qu’on éteint tous les moteurs, on a atterri, on est sur Mars !” s’enthousiasme-t-il par avance.

First light for my high-res camera CaSSIS! I see stars! Full story: #ExoMarshttps://t.co/wncKRobCCspic.twitter.com/QyclDcBsJQ

— ExoMars orbiter (@ESA_TGO) 14 avril 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

EGNOS : des satellites pour mieux se repérer dans les airs

Objectif Lune : la mission Artemis II

Space : des satellites pour comprendre le réchauffement climatique