Le Parlement italien adopte le "Jobs act", une réforme controversée du travail

Le Parlement italien adopte le "Jobs act", une réforme controversée du travail
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Le Parlement italien adopte le “Jobs act”, une réforme controversée du travail. Au cœur des débats, la modification de l’article 18 du code du travail qui protège les salariés contre les licenciements abusifs.

Le texte a provoqué la colère de centaines de milliers de manifestants depuis la fin octobre. La loi a même été amendée pour tenir compte de cette contestation.

L’aile gauche du Parti démocrate (PD), du chef du gouvernement Matteo Renzi, s’opposait au texte, mais elle s’est prononcée en faveur du texte parce qu’il était lié à un vote de confiance qui aurait pu faire tomber la majorité.

Cette réforme prévoit des incitations fiscales pour les entreprises embauchant à durée indéterminée.
Les nouveaux CDI s’accompagnent d’une “protection croissante”. En clair, le licenciement est facilité les trois premières années, puis de plus en plus compliqué et onéreux en fonction de l’ancienneté de l’employé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mario Draghi, futur Président de la Commisison européenne ?

Italie : la gronde des agriculteurs se poursuit

Grèce : le chômage augmente, les salaires restent bas