Turquie : la police disperse une nouvelle fois des manifestants

Turquie : la police disperse une nouvelle fois des manifestants
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A Istanbul, une foule venue pour les funérailles de Gunay Ozarslan, militante présumée d’un groupuscule marxiste, a été dispersée par les forces de

PUBLICITÉ

A Istanbul, une foule venue pour les funérailles de Gunay Ozarslan, militante présumée d’un groupuscule marxiste, a été dispersée par les forces de l’ordre qui ont utilisé des gaz lacrymogènes, des canons à eau et des balles en plastique. Gunay Ozarslan a été tuée lors d’un coup de filet sans précédent de la police contre des militants supposés du PKK, de l’extrême gauche, mais aussi du groupe État islamique.

À Ankara, des protestataires fustigeaient l’attentat-suicide de lundi à Suruç attribué au groupe État islamique. Depuis cette attaque, les manifestations dénonçant la politique du président Erdogan concernant le conflit syrien sont quasiment toutes réprimées par la police.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Turcs accueillent en héros leur premier astronaute

Turquie : une attaque contre un Palais de justice d’Istanbul a fait un mort et cinq blessés

Turquie : l'Etat islamique revendique l'attaque contre une église, les deux assaillants arrêtés