Cisjordanie : funérailles d'un des adolescents tués par l'armée israélienne

Cisjordanie : funérailles d'un des adolescents tués par l'armée israélienne
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Climat de forte tension au Proche-Orient au lendemain de la mort d'un bébé palestinien, brûlé par des extrémistes juifs.

PUBLICITÉ

En Cisjordanie, des centaines de Palestiniens ont assisté ce samedi aux funérailles d’un adolescent près de Ramallah. Laith Khaldi, 16 ans, avait été touché par un tir israélien ce vendredi lors d’une manifestation. Il a succombé dans la nuit à ses blessures.

Un autre adolescent est mort également ce vendredi dans la bande de Gaza. Il a été tué par l’armée israélienne.

Un peu plus tôt, c’est un bébé palestinien qui a péri dans l’incendie de sa maison, un incendie criminel. Le feu aurait été déclenché par des extrémistes juifs. Cela s’est passé près de Naplouse. Ali Dawabcheh, âgé de 18 mois, est mort brûlé vif. Ses parents et son frère de quatre ans ont été hospitalisés pour de multiples brûlures.

Ce drame a suscité une vague d’indignation dans les territoires palestiniens. D’où les manifestations et les accrochages avec l’armée israélienne.

Les autorités palestiniennes ont accusé le gouvernement israélien de complaisance à l‘égard des ultra-nationalistes et des extrémistes juifs.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié ce crime d’“acte terroriste”. Il a promis que les auteurs seraient punis.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Cisjordanie occupée, une attaque meurtrière près d'une colonie

Israël pose un ultimatum au Hamas pour la libération des otages

Proche-Orient : Israël cible Rafah malgré les appels internationaux