Les locaux du parti pro-kurde attaqués en Turquie

Les locaux du parti pro-kurde attaqués en Turquie
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des bâtiments incendiés, attaqués dans la capitale turque : le quartier général du HDP à Ankara a été la cible la nuit dernière de nationalistes. Le

PUBLICITÉ

Des bâtiments incendiés, attaqués dans la capitale turque : le quartier général du HDP à Ankara a été la cible la nuit dernière de nationalistes. Le HDP, c’est le parti kurde, considéré comme proche du PKK, et qui a fait un execellent score aux dernières élections. Des manifestants nationalistes auraient attaqué des locaux du HDP dans plus d’une centaine de villes.

Les membres du HDP leur crient “Ankara ne sera pas le berceau du fascisme”.

“Rien que ce soir, 186 attaques ont été menées contre nos bureaux, explique Alp Altinors, un haut responsable du parti. Ce sont des attaques planifiées, organisées depuis un endroit particulier : le président et son équipe, au palais présidentiel, sont derrière ces attaques.”

Premiers raids en Irak depuis quatre ans

La tension est vive avec la communauté kurde, 20% de la population turque, depuis que le PKK multiplie les attaques. Depuis juillet la reprise des violences aurait fait 200 morts, la moitié sont des soldats ou policiers turcs. Hier pour la première fois depuis quatre ans l’armée a mené des frappes en territoire irakien, contre les rebelles kurdes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation

Les Turcs accueillent en héros leur premier astronaute