EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Yazidis, l'impossible retour à Sinjar

Yazidis, l'impossible retour à Sinjar
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ne pas retourner là bas, à Sinjar. C’est ce que répètent les Yazidis, réfugiés dans ce camp du sud de la Turquie, dans la province à majorité kurde

PUBLICITÉ

Ne pas retourner là bas, à Sinjar. C’est ce que répètent les Yazidis, réfugiés dans ce camp du sud de la Turquie, dans la province à majorité kurde de Diyarbakir. Les souvenirs sont trop frais et trop douloureux pour Hefse :

“Les jihadistes de l’Etat islamique ont tué tous nos enfants et nos hommes, raconte la jeune fille. Ils ont kidnappé nos femmes, on a peur de retourner chez nous. La ville n’est pas en paix. Nous n’avons plus rien là bas. Il faudrait que ce soit sécurisé pour qu’on y retourne. Sans cela on ne peut pas repartir. Donc on ne veut pas y retourner pour le moment.”

Les Yazidis, minorité kurdophone d’Irak, sont persécutés depuis longtemps. L’Etat islamique les considère comme des adorateurs du diable, et les a décimés. C’est un génocide, selon le musée de l’Holocauste de Washington.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation