A Dikili en Turquie, les réfugiés ne sont pas les bienvenus

A Dikili en Turquie, les réfugiés ne sont pas les bienvenus
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les premiers migrants renvoyés de Grèce sont arrivés en Turquie. Des dizaines de personnes originaires du Pakistan et du Bangladesh ont été

PUBLICITÉ

Les premiers migrants renvoyés de Grèce sont arrivés en Turquie. Des dizaines de personnes originaires du Pakistan et du Bangladesh ont été accueillies avec une banderole “Arrêtez les expulsions, ouvrez les frontières”.
Dans le port de Dikili, dans l’ouest du pays, les réfugiés ont ensuite été pris en charge par le croissant rouge turc.

Turquie: 202 migrants renvoyés par la Grèce, premier “test” de l'accord https://t.co/KLWK6acjhh#AFPpic.twitter.com/m1ZKH2UYyF

— Agence France-Presse (@afpfr) April 4, 2016

Activists hold placards as they protest against the return of #SyrianRefugees to #Turkey: https://t.co/9vR9sOWFw7pic.twitter.com/VcNOQzPUmv

— Al Arabiya English (@AlArabiya_Eng) April 4, 2016

#Turkey: Tents are made ready for refugees sent back from Greece at the port of Dikili. Photo ozannkosee</a> <a href="https://t.co/SF6sfQFTQR">pic.twitter.com/SF6sfQFTQR</a></p>&mdash; Stéphane Arnaud (StephaneArnaud_) April 4, 2016

Plusieurs centaines de réfugiés doivent arriver ce lundi en Turquie dans le cadre d’un accord entre Bruxelles et Ankara. Un dispositif sous haute surveillance d’ores et déjà rejeté par les habitants de Dikili.
“Je ne veux pas des réfugiés ici. dit une habitante. C’est une belle petite ville côtière. Où vont-ils les garder ? Où ? Que va-t-il se passer ensuite ? Tous les gens ici sont concernés, ils sont nerveux. Il y avait un festival hier. Tout le monde ne parlait que de cela”.

A group from Izmir welcoming refugees and migrants in #Turkey (after Dikili residents protested refugees in weekend) pic.twitter.com/WlMVR7zjEr

— Ayla Albayrak (@aylushka_a) April 4, 2016

Turquie: arrivée du premier ferry de migrants renvoyés de Grèce https://t.co/PO4rIwhCzp#AFPpic.twitter.com/8qtsE5DJXA

— Agence France-Presse (@afpfr) April 4, 2016

L’accord prévoit le retour en Turquie de tous les migrants entrés illégalement en Grèce depuis le 20 mars, soit environ 6.000. Une fois, arrivés en Turquie, les migrants doivent se faire enregistrer. Ils seront ensuite acheminés dans des camps. A quel endroit et sous quel statut ? Ankara ne le précise pas.

La mise en place de ce dispositif n’a pas dissuadé les migrants les plus déterminés de tenter la traversée de la mer Egée. Ce lundi matin encore, les garde-côtes turcs ont intercepté au large une soixantaine de migrants, pour l’essentiel des Afghans, qu’ils ont ramenés dans le port de Dikili.

First migrants returned from Greece to #Turkey set their foot in Dikili port, shielded from media by officials. pic.twitter.com/EkD3O3xpea

— Ayla Albayrak (@aylushka_a) April 4, 2016

avec Afp

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Accord UE-Turquie : les premières expulsions de réfugiés ont eu lieu

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux