Zone euro : le secteur manufacturier à la peine

Zone euro : le secteur manufacturier à la peine
Par Anne Glémarec
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Si elle reste en phase de croissance en dépit d'une contraction en France et en Grèce, l'activité du secteur a été moins soutenue en mai. Seuls l'Allemagne et les Pays-Bas ont fait mieux qu'en av

L’activité manufacturière s’essouffle en zone euro. L’Indice Markit des directeurs d’achats qui la mesure est certes resté en phase d’expansion à 51,5 en mai, mais il n’avait pas été aussi faible depuis trois mois.

PUBLICITÉ

Avec les Pays-Bas, l’Allemagne fait exception en améliorant son score grâce à une forte demande intérieure.

En France et en Grèce, la contraction du secteur manufacturier s’est poursuivie faute de demande en dépit d’une baisse des prix. Dans l’hexagone, les nouvelles commandes comme les exportations ont décliné pour le cinquième mois consécutif, affectant l’emploi, qui recule quant à lui pour le troisième mois consécutif.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pékin dénonce le "protectionnisme" de l'UE

Crise énergétique : les Européens approuvent les mesures d'aide prises par l'UE

Comment une usine de céramique consolide la paix en Angola