Les "Femmes qui pleurent" se souviennent des 43 étudiants mexicains disparus

Les "Femmes qui pleurent" se souviennent des 43 étudiants mexicains disparus
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une performance de rue pour ne pas oublier les 43 étudiants disparus au Mexique.

PUBLICITÉ

Une performance de rue pour ne pas oublier les 43 étudiants disparus au Mexique. Le collectif “La femme qui pleure” a organisé à Mexico City ce happening de théâtre de rue où les personnages déguisés et maquillés représentaient les mères des étudiants.

En septembre 2014, 43 étudiants de l’Ecole normale d’Ayotzinapa ont disparu en pleine campagne alors qu’ils se rendaient à une manifestation. La mafia locale, la police et même l’armée pourraient être impliquées dans ces disparitions. La quasi-totalité des corps n’a jamais été retrouvée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Géorgie, une procession pour la pureté de la famille en réaction à la journée contre l'homophobie

Salomé Zourabichvili : "Il n'y a pas de tentation de retour dans le giron russe en Géorgie"

Tensions à Tbilissi après l'arrestation d'un blogueur