DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le nucléaire belge continue d'inquiéter le voisin allemand

Vous lisez:

Le nucléaire belge continue d'inquiéter le voisin allemand

Le nucléaire belge continue d'inquiéter le voisin allemand
Taille du texte Aa Aa

Les centrales nucléaires belges continuent d'inquiéter au-delà des frontières du pays. Ces derniers jours, c'est le réacteur numéro 1 de Tihange qui a fait parler de lui. Un documentaire diffusé en Allemagne a révélé la survenue de nombreux incidents et arrêts d'urgence sur ce site.

Pour l'Agence fédérale (belge) de contrôle nucléaire, rien d'alarmant. Elle répond en invoquant le climat antinucléaire en Allemagne.

La centrale de Tihange se trouve à 70 kilomètres d'Aix-la-Chapelle, et l'Allemagne a à plusieurs reprises demandé son démantèlement, le réacteur numéro 2 étant, lui, vieux de plus de quarante ans.

Le gouvernement belge s'est engagé à sortir du nucléaire en 2025 mais les partenaires de la coalition peinent à se mettre d'accord sur les modalités.

En attendant, Aix-la-Chapelle prend ses précautions. En septembre, elle a organisé une distribution de pilules d'iode.