DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise des migrants : Rome veut changer les règles

Vous lisez:

Crise des migrants : Rome veut changer les règles

Crise des migrants : Rome veut changer les règles
Taille du texte Aa Aa

En pleine crise diplomatique sur la question migratoire, le Président du Conseil italien Giuseppe Conte s’est exprimé devant le Sénat ce mercredi. Dans le viseur du nouveau chef de l’exécutif, la fameuse procédure Dublin III en vigueur depuis 2013 dans l’Union Européenne.

"C’est un point crucial : nous devons mettre fin aux règles de Dublin, a déclaré Giuseppe Conte. Nous ne devons pas seulement les réformer, nous devons aller au-delà parce que ces règles ne sont pas adéquates pour gérer correctement les flux migratoires. Cela doit être dit tout en tenant compte des données statistiques : ceux qui ont droit au statut de réfugiés représentent seulement 7%."

Un avis que partage Nicola Molteni, le bras droit de Matteo Salvini au ministère de l'Intérieur.

"Si l’Europe est capable de gérer un tel phénomène, de donner des réponses sérieuses, cela prouve bien qu'elle existe. Nous n’acceptons plus que l’on nous donne des ordres à propos de quelque chose qui, jusqu’à présent, était de la responsabilité du gouvernement national. Quelle que soit l’action – et vous avez raison de mentionner l’accord entre la Turquie et l’Union Européenne - s’il n’y pas de réponse concrète et sérieuse pour aider notre pays à gérer ce phénomène global, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour défendre notre souveraineté et nos intérêts nationaux, et notamment le fait que l’Italie donne chaque année 20 milliards d’euros à l’UE qui nous en reverse que la moitié. Il y aura probablement une évaluation différente de notre contribution", a prévenu le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur italien.

Le gouvernement populiste italien, ouvertement anti-migrants a notamment proposé d’ouvrir des centres de rétention et au sud de la Libye pour bloquer les migrants avant qu’ils n’embarquent pour les côtes italiennes.