DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Baobab, une lente agonie

Vous lisez :

Baobab, une lente agonie

Baobab, une lente agonie
Taille du texte Aa Aa

On le surnomme " l'arbre de vie ". Pourtant, le baobab se meurt en Afrique australe. D'après une étude publiée dans la revue Nature Plants, neuf des 13 baobabs les plus anciens se sont effondrés au cours des 12 dernières années. Le plus vieux était âgé de 2 500 ans. À Parufi, un village de la province du Limpopo, en Afrique du Sud, la mort du spécimen local est vécue conne une perte immense.

Siphuga Lazarus, Limpopo Villager (South Africa)

" Je suis très affecté quand ces arbres meurent, parce qu'ils nous apportent beaucoup, déplore Siphuga Lazarus, le villageois qui a découvert l'arbre à terre il y a quatre mois. Les baobabs nous donnent des remèdes, ils nous donnent de la nourriture et ils nous fournissent des abris. "

Si d'autres études seraient nécessaires pour le confirmer, les chercheurs qui ont observé ce phénomène pointent du doigt le changement climatique. Les températures très élevées et la sécheresse seraient responsables de la lente agonie du baobab, un arbre qui survit en se gorgeant d'eau.

Daniel Pouakouyou, Regional Technical Advisor for Africa at United Nations Environment Programme (Nairobi, Kenya

" Maintenant que nous réalisons que les baobabs ne vivront plus aussi longtemps alors qu'ils sont essentiels pour les personnes qui vivent autour et pour l'écosystème, peut-être est-il temps de mettre cette espèce sur la liste des priorités de restauration écologique, explique Daniel Pouakouyou, conseiller pour l'Afrique auprès du Programme des Nations Unie pour l'Environnement. Car ils peuvent être plantés, il n'est pas compliqué de faire pousser un arbre à partir d'une graine de baobab pour ceux qui savent le faire. Donc comme pour d'autres espèces qui sont très importantes, il est temps d'envisager de les planter artificiellement. "

Indispensable aux populations locales, le baobab contribue aussi à la survie d'une autre espèce menacée, les éléphants, qui se nourrissent notamment de sa sève.