Gay Pride sous haute surveillance à Jérusalem

Gay Pride sous haute surveillance à Jérusalem
Par Euronews avec AFP-AP-REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Des milliers de personnes ont participé, jeudi, à la 17e édition de la Gay Pride dans la ville sainte.

PUBLICITÉ

La Gay Pride 2018 de Jérusalem s'est déroulée sous haute surveillance, car le contexte est particulièrement tendu cette année. Le 22 juillet dernier, des milliers d'Israéliens avaient en effet manifesté contre une loi excluant les couples de même sexe du droit à recourir à la gestation pour autrui (GPA).

Si Israël est considéré comme un pays pionnier au Moyen-Orient en termes de droits des gays et lesbiennes, l'homosexualité demeure un tabou dans les milieux religieux. Jeudi, des dizaines de manifestants s’étaient rassemblés pour protester contre la Gay Pride. Ils ont été maintenus à l’écart de la marche par des policiers fermement décidés à ne pas revivre le drame de l'édition 2015 Une adolescente de 16 ans avait été poignardée à mort par un juif ultra-orthodoxe. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël : des multinationales soutiennent la grève LGBT

La Gay Pride de Tel-Aviv