Chypre confrontée à la crise migratoire

Chypre confrontée à la crise migratoire
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'île a sollicité l'aide de l'Union européenne.

PUBLICITÉ

Chypre confrontée à son tour à la crise migratoire en Méditerranée : l’île, a reçu plus de 4 000 demandes d’asile au cours des huit premiers mois de l’année. C’est 55% de plus que l’an dernier.

Aujourd’hui, le gouvernement chypriote lance un appel à l’aide aux autorités de Bruxelles : Nicosie prévient qu’elle ne pourra bientôt plus gérer le flux migratoire. Début septembre, 140 personnes ont trouvé refuge à Chypre, en l’espace de quatre jours.

"Les réfugiés en provenance du Moyen-Orient cherchent des moyens de trouver de meilleures conditions de vie et il leur est très difficile de se rendre Grèce via la Turquie. Ils cherchent des routes différentes et Chypre est l'une de ces routes", commente George Tzogopoulos, chercheur au Centre international de formation européenne.

Chypre, distante d’à peine 150 kilomètres des côtes du Proche-Orient, voit surtout affluer des réfugiés en provenance de Syrie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : plus de 14 millions d'Ukrainiens ont fui leur foyer, selon l'ONU

La Finlande garde ses frontières fermées avec la Russie

L’Allemagne restreint l’accueil des migrants : stratégie politique ou nécessité ?