EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'Autriche dit non au pacte de l'ONU sur les migrations

L'Autriche dit non au pacte de l'ONU sur les migrations
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement conservateur dirigé par Sebastian Kurz refuse de ratifier l'accord conclu aux Nations Unies.

PUBLICITÉ

Le gouvernement autrichien a annoncé ce mercredi qu'il se retirait du pacte de l'ONU sur les migrations.

Au pouvoir depuis près d'un an, la coalition dirigée par Sebastian Kurz se justifie en disant vouloir défendre sa souveraineté.

Le FPÖ, le parti d'extrême-droite allié du chancelier conservateur, faisait campagne depuis des mois pour que Vienne suive l'exemple des Etats-Unis et de la Hongrie en ne ratifiant pas cet accord qui doit être entériné lors d'un sommet à Marrakech les 10 et 11 décembre prochain.

Le pacte des Nations Unies, qui n'a pas de caractère contraignant, préconise de renforcer la coopération internationale sur l'épineuse question des migrations.

Le gouvernement Kurz a déjà durci les conditions d'accueil des immigrés, et certains membres du FPÖ sitgmatisent régulièrement les étrangers, notamment ceux de confession musulmane.

Le retrait autrichien - avant celui probable de la Pologne - est dénoncé par les ONG impliquées dans ce dossier, mais salué en France par la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

De possibles "crimes de guerre" commis lors de la libération de quatre otages à Gaza (ONU)

Yémen : les rebelles houthis arrêtent au moins onze membres du personnel de l'ONU

Gaza : les combats se poursuivent en dépit de l'ordre de la CIJ à Israël de mettre fin à l'offensive de Rafah