PUBLICITÉ

Recomptage des voix en Floride

Recomptage des voix en Floride
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le poste de gouverneur et un des postes de sénateur sont toujours en jeu

PUBLICITÉ

Le décompte a recommencé en Floride. Cinq jour après les élections de mi-mandat aux États-Unis, les résultats sont si serrés pour un des postes de sénateur et celui de gouverneur dans cet État qu'un recomptage a été ordonné. 0,15% de suffrages séparent les candidats républicain et démocrate au sénat. 0,41% séparent les aspirants gouverneurs. C'est le républicain Ron DeSantis qui mène d'un pouce.

" Ces résultats sont clairs et sans ambiguïté, a-t-il assuré. Et je suis honoré de la confiance que les électeurs de Floride m'ont accordée en tant que futur gouverneur. "

Mais les sympathisants d'Andrew Gillum ne s'avouent pas vaincus. S'il avait concédé la défaite dans son discours mardi soir, le candidat démocrate assume et appuie ce recomptage.

" Je reviens sur mon discours de concession et je lance un appel sans complexe à compter chacun des bulletins, a-t-il déclaré. Nous allons compter chacun des bulletins. Et je dis cela en reconnaissant que mon destin peut changer ou ne pas changer. "

La Floride n'est pas le seul État où le suspense électoral se prolonge. Dans la Géorgie voisine, Stacey Abrams espère encore devenir la première femme afro-américaine gouverneure face au républicain Brian Kemp, qui a une petite longueur d'avance. Les derniers bulletins y sont toujours en cours de dépouillement.

En Arizona, enfin, c'est le poste de sénatrice que se disputent encore deux femmes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections de mi-mandat : le "chemin facile" de Trump

Elections de mi-mandat : "Il s'agit vraiment d'une vague bleue"

L’avenir du partenariat transatlantique après les élections de mi-mandat