Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Débat musclé entre les deux finalistes de la présidentielle malgache

Débat musclé entre les deux finalistes de la présidentielle malgache
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Marc Ravalomanana et Andry Rajouel : deux finalistes d'une élection présidentielle pour un débat de second tour qui sonnait comme un règlement de comptes dimanche soir, à Madagascar.

"J'ai été démocratiquement élu deux fois et toi tu arrives en disant que tu es pressé de prendre le pouvoir", a asséné Marc Ravalomanana.

"A chaque fois que je fais un débat avec le président Ravalomana je suis étonné qu'il retourne toujours dans le passé, alors que le peuple malgache attend de nous des solutions", a rétorqué Andry Rajoelina. "Que vas-tu faire pour sauver le pays? Quel est ton programme pour sauver le pays?", a-t-il ajouté.

Interdits de candidature pour l'élection de 2013, dans le cadre d'un accord de sortie de crise, les deux rivaux n'ont pas caché leur volonté de solder définitivement leurs comptes pour le scrutin du 19 décembre

Une rancœur qui remonte à loin

Dans les épisodes précédents... L'ex-président Ravalomanana avait été contraint de quitter la présidence en 2009, sept ans après son élection, après une série de violentes manifestations soutenues par Rajoelina, alors maire de la capitale. Ce dernier est d'ailleurs arrivé en tête du 1er tour le 7 novembre.

Presque 10 ans plus tard, leurs rancœurs ont éclaté au grand jour. "Andry Rajoelina a été le chef de file des manifestations de 2009 qui ont mené à un coup d'Etat . C'est à cause du coup d'Etat que le peuple malgache est depuis plongé dans la pauvreté", a accusé Marc Ravalomanane.

"Les Malgaches ont besoin d'un président qui prend soin des petites gens, femmes, hommes, jeunes, les personnes âgées, les chômeurs, tous les Malgaches", a rétorqué son concurrent.

Le débat a presque éclipsé les thèmes de fond : insécurité, corruption ou encore développement économique, mais il s'est tout de même soldé par une poignée de mains entre les deux rivaux.

Andry Rajoelina et Macr Ravalomanana doivent s'affronter le 16 décembre dans un deuxième et dernier débat télévisé, à trois jours du second tour de scrutin.