DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Strasbourg : l'hommage populaire aux victimes

Strasbourg : l'hommage populaire aux victimes
Taille du texte Aa Aa

Cinq jours après l’attentat de Strasbourg, plus d’un millier de personnes se sont réunies dans le centre-ville pour rendre hommage aux victimes. Elles sont désormais au nombre de cinq. Un homme de 36 ans qui était en état de mort cérébrale est décédé ce dimanche.

À l’appel de plusieurs associations, ce rassemblement citoyen d’une heure a salué en musique la mémoire de ceux tombés sous les balles du terroriste.

Après la neutralisation de Chérif Chekatt jeudi et la réouverture du marché de Noël vendredi, la ville a retrouvé un peu de sa normalité.

Du côté de l’enquête, parmi les sept personnes interpellées dans l’entourage de l’assaillant depuis la fusillade, seule une est encore en garde à vue. Ses parents et ses frères ont été relâchés. Les enquêteurs cherchent toujours à savoir si Chekatt, un délinquant multirécidiviste, condamné 27 fois et fiché S, a pu bénéficier de complicités avant l’attaque ou durant sa cavale.

Samedi, le père de Chérif Chekatt a confirmé l’adhésion aux thèses djihadistes de son fils alors que Daech avait revendiqué l’attaque via son agence Amaq.