Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Strasbourg : l'hommage populaire aux victimes

Strasbourg : l'hommage populaire aux victimes
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Cinq jours après l’attentat de Strasbourg, plus d’un millier de personnes se sont réunies dans le centre-ville pour rendre hommage aux victimes. Elles sont désormais au nombre de cinq. Un homme de 36 ans qui était en état de mort cérébrale est décédé ce dimanche.

À l’appel de plusieurs associations, ce rassemblement citoyen d’une heure a salué en musique la mémoire de ceux tombés sous les balles du terroriste.

Après la neutralisation de Chérif Chekatt jeudi et la réouverture du marché de Noël vendredi, la ville a retrouvé un peu de sa normalité.

Du côté de l’enquête, parmi les sept personnes interpellées dans l’entourage de l’assaillant depuis la fusillade, seule une est encore en garde à vue. Ses parents et ses frères ont été relâchés. Les enquêteurs cherchent toujours à savoir si Chekatt, un délinquant multirécidiviste, condamné 27 fois et fiché S, a pu bénéficier de complicités avant l’attaque ou durant sa cavale.

Samedi, le père de Chérif Chekatt a confirmé l’adhésion aux thèses djihadistes de son fils alors que Daech avait revendiqué l’attaque via son agence Amaq.