Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Jair Bolsonaro prend la tête du Brésil

Manifestation contre la réforme de la Cour suprême en Pologne (27/7)
Manifestation contre la réforme de la Cour suprême en Pologne (27/7) -
Tous droits réservés
REUTERS/Kacper Pempel/File Photo
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Jair Bolsonaro arrive officiellement au pouvoir au Brésil. Le chef de l'Etat, issu de l'extrême droite, a été investi ce mardi à la tête de la première puissance d'Amérique Latine.

Cet ancien gradé de l’armée, nostalgique de la dictature, devient le 38ème président brésilien. Il a prêté serment à la Chambre des députés, à Brasilia, lors d'une cérémonie boycottée par la gauche.

"Nous faisons face à un défi de taille", a déclaré Jair Bolsonaro, lors de son allocution. "Affronter les effets de la crise économique et du chômage record, l'idéologie martelée à nos enfants, la dénaturation des droits humains et le délitement de la famille. Nous proposerons de mettre en oeuvre les réformes nécessaires, de mettre en place les infrastructures, de réduire la bureaucratie, de simplifier, d'éliminer la défiance et le fardeau de l'Etat qui pèse sur ceux qui travaillent et produisent".

Le premier ministre hongrois - et eurosceptique - Viktor Orban, est venu féliciter cet inconditionnel de Donald Trump, dont il partage le goût de la provocation. Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo avait lui aussi fait le déplacement, tout comme le chef du gouvernement israélien Benyamin Nétanyahou.