DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire du financement libyen présumé : A. Djouhri, bientôt extradé ?

Alexandre Djouhri à Londres, le 22 février 2018
Alexandre Djouhri à Londres, le 22 février 2018 -
Tous droits réservés
REUTERS/Peter Summers -/File Photo
Taille du texte Aa Aa

L'homme d'affaires français Alexandre Djouhri va-t-il être extradé vers la France ? Un tribunal de Londres a donné son feu vert ce mardi. Mais l'intéressé a immédiatement indiqué qu'il allait faire appel de cet ordre d'extradition.

Alexandre Djouhri, 60 ans, est un des personnages-clés dans l'enquête sur les soupçons de financement par la Libye, de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

L'homme d'affaires a été arrêté en janvier 2018 à l'aéroport londonien d'Heathrow en provenance de Genève, en vertu d'un mandat d'arrêt européen émis par la France. Les juges français veulent qu'il s'explique sur des soupçons de "détournements de fonds publics" et de "corruption".

Pour les avocats de Djouhri, leur client est une cible "évidente" pour les enquêteurs cherchant à atteindre Nicolas Sarkozy. L'ancien président de la République est lui-même mis en examen pour financement illégal de sa campagne électoral.

Pour aller plus loin

\>Extradition d’Alexandre Djouhri : comprendre l’affaire de Sarkozy et la Libye, article paru le 21/01/2019 sur le site du Monde.fr.

\>L’argent libyen de Sarkozy, dossier spécial à lire sur le site de Mediapart.

\>Alexandre Djouhri au cœur des circuits de financements libyens, enquête publiée le 22/03/2018 dans La Tribune de Genève.

\>Soupçons de financement libyen : Djouhri se dit "victime" d'un acharnement judiciaire