L'opposition albanaise manifeste à nouveau à Tirana

L'opposition albanaise manifeste à nouveau à Tirana
Par Olivier Schneid avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après avoir défilé dans le calme, samedi 16 mars 2019, devant le siège du gouvernement albanais, à Tirana, pour réclamer la démission du Premier ministre socialiste, Edi Rama, une partie des manifestants ont tenté d'investir le Parlement, se heurtant alors aux forces de l'ordre.

PUBLICITÉ

Le rassemblement avait commencé dans le calme, samedi 16 mars 2019, à Tirana (Albanie), devant le siège du gouvernement. Plusieurs milliers d'opposants au Premier ministre socialiste Edi Rama avaient réclamé sa démission, la formation d'un gouvernement de transition et la tenue d'élections anticipées, comme ils le font régulièrement depuis un mois.

Puis des heurts se sont produits avec les forces de l'ordre lorsqu'une partie des manifestants se sont rendus devant le Parlement et ont tenté d'entrer dans le bâtiment. Certains ont lancé des pierres en direction des policiers, qui ont riposté à coups de gaz lacrymogène et en actionnant des canons à eau. Il y a quelques blessés légers des deux côtés.

L'Albanie espère ouvrir cette année des négociations d'adhésion à l'Union européenne (UE). Mais l'instabilité politique et la corruption sont pour l'instant un obstacle à leur lancement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Albanie: sept migrants meurent en tentant d'échapper à un contrôle de police

Le Parlement albanais approuve un accord controversé sur les migrants avec l'Italie

L'opposition albanaise manifeste contre la corruption