Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Srebrenica, 24 ans après

Srebrenica, 24 ans après
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Comme chaque année, des milliers de personnes sont venues se recueillir au mémorial de Srebrenica, pour ne pas oublier l’innommable. Srebrenica, pire massacre en Europe depuis la Seconde guerre mondiale. Plus de 8000 musulmans bosniaques exécutés par l'armée serbe. 24 ans après, 33 victimes, récemment identifiées, ont été inhumées.

« Je me souviens de chaque moment, confie la fille d'Adil Suljic, dont les restes ont été enterrés lors de cette cérémonie. Je me souviens qu'il nous a quittés. Il m'a fait monter dans le bus et je ne l'ai plus revu. Ces semaines d'attente sont devenues une éternité. »

Si 24 ans après, des victimes sont encore identifiées, c'est parce que de nombreuses dépouilles ont été ensevelies dans des fosses communes. Reconstituer les squelettes et identifier les disparus est un travail de longue haleine.

00.47 SOT Nura Begovic, sister of massacre victim Adil Suljic

« J'ai passé 24 ans à chercher son corps et je n'ai trouvé qu'un ossement, raconte la soeur d'Adil Suljic. Mais aujourd'hui, ma famille et moi-même avons enfin trouvé la paix ici. Ses sœurs et ses enfants sont venus pour cela. »

Entre le 11 et le 17 juillet, dans cette enclave alors censée être sous la protection des Nations Unies, les forces serbes rassemblèrent les hommes et les garçons de Srebreniza pour les supprimer méthodiquement. L'ordonnateur du massacre, Radovan Karadzic, a été condamné à la prison à vie en mars dernier.