Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Theresa May fait ses adieux au 10 Downing Street

Theresa May fait ses adieux au 10 Downing Street
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est la dernière journée de Theresa May à la tête du gouvernement britannique. Et c'est devant le 10 Downing Street qu'elle fait ses adieux, là même où elle avait annoncé fin mai sa démission en confiant son "profond regret" d'avoir échoué à mettre en œuvre le Brexit.

"Bien sûr, il reste beaucoup à faire. La priorité immédiate est de mener à bien notre sortie de l'Union européenne de façon utile pour l'ensemble du Royaume-Uni. Si nous y parvenons, cela peut être un nouveau départ pour notre pays."

Theresa May, Première ministre pendant pendant trois ans, c'est seulement la deuxième femme à accéder à ce poste au Royaume-Uni après Margaret Thatcher. Une fierté pour la femme de 62 ans : "Servir en tant que Premier ministre du Royaume-Uni est le plus grand honneur qui soit. Les lourdes responsabilités sont compensées par l'énorme potentiel de servir notre pays. Mais vous n'arrivez à rien tout seul. Et alors que je quitte Downing Street, je remercie sincèrement mes collègues du gouvernement et du Parlement."

C'est aussi une Theresa May militante qui fait ses adieux aux Britanniques en espérant dit-elle avoir donné à voir aux petites filles, qu'on peut être femme et cheffe de gouvernement. On le sait peut-être moins mais elle a fondé Women2Win, un groupe de pression pour obtenir davantage de places éligibles pour les femmes. Elle a été la première femme secrétaire générale du Parti conservateur de 2002 à 2003. Puis ministre de l'Intérieur pendant 6 ans sous le gouvernement Cameron.

A la Chambre des communes, dernière session de questions pour la Première ministre avant qu'elle ne passe de l'autre côté car pas question pour Theresa May d'abandonner la politique :

"Comme l'a dit la très honorable députée, nous vivons une époque politique extraordinaire, et cette Chambre des communes est à juste titre au centre de ces événements. Et c'est grâce au lien vital qui existe entre chacun des membres de cette Chambre et les communautés que nous représentons. C'est le fondement de notre démocratie parlementaire et de notre liberté et chacun d'entre nous, où que nous soyons, peut en être fier, et ce devoir de servir mes électeurs restera ma plus grande motivation."

"Le calvaire est presque terminé", "Elle ne manquera à personne" : Les éditorialistes britanniques ne sont pas tendres avec Theresa May, ils lui reprochent son échec sur le Brexit et son manque d'ambition dans tous les autres domaines. La désormais ex-Première ministre tire néanmoins sa révérence sous les applaudissements de la Chambre des Communes.

avec AFP