Hong Kong : le spiderman français Alain Robert diffuse "un message de paix" en haut d'un gratte-ciel

Hong Kong : le spiderman français Alain Robert diffuse "un message de paix" en haut d'un gratte-ciel
Par Guillaume Petit
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A main nues et sans harnais, le Français a grimpé un gratte-ciel de Hong Kong pour déployer les drapeaux chinois et hongkongais, à la veille d'un nouveau weekend de manifestations.

PUBLICITÉ

Alors que la contestation à Hong Kong s'est déroulée dans la rue et même récemment dans le métro, suffirait-il de lever la tête pour apaiser les tensions ?

A main nues et sans harnais, le Français Alain Robert a grimpé un gratte-ciel hongkongais, pour y déployer les drapeaux de la Chine et de Hong Kong.

Comme "un message de paix", visible de tous, à la veille d'un nouveau weekend de manifestations des militants pro-démocratie contre l’exécutif local pro-Pékin.

"Message de paix"

Le "spiderman" français de 57 ans a évidemment très vite attiré l'attention dans ce quartier d'affaires, avant d'être arrêté par la police, après la grimpée, comme c'est le cas habituellement pour Alain Robert.

"Je suis à peu près sûr qu'il y a un moyen de résoudre le problème avec la Chine et c'est mon message. Mon message est un message de paix", a-t-il expliqué sur place.

Pas sûr, néanmoins, que ces drapeaux affichés si haut, suffisent à faire baisser les tensions dans la mégalopole. De nouveaux rassemblements sont prévus ce weekend, sur fond de menace d'intervention de l'armée chinoise.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Scholz en visite en Chine pour favoriser la coopération économique

Olaf Scholz en Chine pour des discussions délicates sur le commerce

No Comment : le panda géant Fu Bao quitte la Corée du Sud