EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Désobéissance civile après la condamnation de neuf anciens dirigeants catalans

Désobéissance civile après la condamnation de neuf anciens dirigeants catalans
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Rues, gares et aéroport bloqué, la Catalogne est en colère après le verdict de la Cour Suprême espagnole.

PUBLICITÉ

L’appel à la désobéissance civile des indépendantistes après la condamnation de neuf anciens dirigeants catalans a bien été entendu. 

Blocage de l'aéroport de Barcelone

Juste après le verdict, à l'appel de la plateforme indépendantiste "Tsunami Democràtic", des milliers de personnes ont rejoint l'aéroport de Barcelone pour le bloquer, aussitôt réprimés par la police anti-émeutes. Une quinzaine de vols a été annulé.

Manifestations dans toute la Catalogne

Les manifestations pour la libération de ceux qui sont appelés des "prisonnier politiques" ont eu lieu dans toute la catalogne, notamment à Gérone, où le trafic des trains a été interrompu car la gare et les voies étaient bloquées par des centaines de manifestants. Les manifestations devraient durer... des marches sont prévues dans toute la région mercredi pour converger à Barcelone vendredi prochain

Mandat d'arrêt européen contre Carles Puigdemont

Les manifestants demandent l'acquittement des prévenus et la levée d'un mandat d'arrêt européen émis par la Cour Suprême espagnole à l'encontre de Carles Puigdemont, en exil à Bruxelles depuis la crise de 2017. 

En les condamnant, ils condamnent plus de deux millions de personnes qui ont participé au référendum d'autodétermination du 1er octobre.
Carles Puigdemont
Ancien Président de la généralité de Catalogne

L'ancien président de la généralité de Catalogne n'a pas tardé à réagir : "_**La condamnation de la Cour suprême contre les membres du Parlement, du Gouvernement et des principales entités sociales de Catalogne confirme la stratégie de répression, de vengeance, contre tous ces citoyens et citoyennes qui ont cherché la voie de la démocratie pour rendre leur volonté possible. **__**En les condamnant, ils condamnent plus de deux millions de personnes qui ont participé au référendum d'autodétermination du 1er octobre."  **_Le leader indépendantiste à appelé à répondre à ces condamnations par les urnes pour les législatives anticipées du 10 novembre prochain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’immunité de Carles Puigdemont étudiée par le Parlement européen

Catalogne : l'appel à la "désobéissance civile"

Espagne : manifestations contre le surtourisme aux îles Canaries