Animation : 39 secondes pour constater le réchauffement climatique

Photo AP
Photo AP Tous droits rĂ©servĂ©s VidĂ©o EBUArmando Franca
Tous droits rĂ©servĂ©s VidĂ©o EBU
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

🌍 Chaque ligne reprĂ©sente un pays, et chaque colonne un mois de l'annĂ©e. Quand c'est rouge, c'est que la tempĂ©rature augmente.

PUBLICITÉ

L'animation ci-dessus âŹ†ïž permet d'observer l'Ă©volution des tempĂ©ratures enregistrĂ©es sur Terre de 1901 Ă  2016. Force est de constater qu'en un siĂšcle, la plupart des pays de la planĂšte ont subi un rĂ©chauffement - plus ou moins rĂ©gulier - de leur climat.

Chaque ligne représente un pays, et chaque colonne un mois de l'année. La couleur qui s'affiche indique la différence de température par rapport à la moyenne de ce mois dans le pays. Au fil des ans, les nuances rouges et oranges - synonyme d'augmentation des températures - deviennent sensiblement prédominantes.

L'échelle de couleur varie de -2°C à +2°C, ce qui signifie que les plus grandes variations de températures sont incluses dans cette échelle (par exemple, si une température varie de +10°C, elle sera visualisée comme étant +2°C dans l'animation). Cette méthode permet aux anomalies ponctuelles de ne pas déformer la situation dans son ensemble.

Les données proviennent du Climate Knowledge Portal de la Banque mondiale et ont été analysées par le journaliste Teemo Tebest.

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) indique que la température moyenne la de surface de la Terre a augmenté de 1,71 degrés Fahrenheit (0,95 degrés Celsius) entre 1880 et 2016, et ce changement s'accélÚre ces derniÚres années.

Partager cet articleDiscussion

À dĂ©couvrir Ă©galement

"Plus les glaciers fondent sur le plateau tibétain, plus il y aura des vagues de chaleur en Europe"

COP25 : marchés du carbone, pourquoi ça coince ?

Journée de la Terre : exemple de lutte contre la pollution plastique au Guatemala