DERNIERE MINUTE

Banksy dévoile une Nativité choc à Bethléem

Banksy dévoile une Nativité choc à Bethléem
Tous droits réservés
ASSOCIATED PRESS
Taille du texte Aa Aa

C'est une crèche que l'on oublie pas. Une crèche choc. Un éclat d'obus dans une plaque de béton forme l'étoile de Noël. Elle symbolise la lumière dans le chaos de la violence. Juste en dessous, une scène Nativité. De la paille, l'âne et le boeuf Jésus, Marie, Joseph... et le mot LOVE écrit comme un tag sur le mur de béton derrière eux. Cette oeuvre c'est la dernière de l'artiste Banksy dévoilée vendredi à Bethléem en Cisjordanie occupée.

"Banksy essaie d'être une voix pour ceux qui ne peuvent pas parler, simplement. Et il essaie d'aider notre situation par l'art, de faire en sorte que la voix palestinienne atteigne le monde par l'art," explique Wissam Salsaa, le directeur de l'hôtel "Walled-Off" (NDLR : signifie emmuré en Anglais).

"La cicatrice de Bethléem"

L'artiste de rue britannique qui entretient le plus grand mystère sur son identité, n'était pas présent vendredi lors de la présentation de son oeuvre, intitulée "La cicatrice de Bethléem". Elle est exposée dans l'entrée de l'hôtel "Walled-Off" qu"il a ouvert en 2017

"L'oeuvre est vraiment liée à l'idée de l'hôtel emmuré, un hôtel à côté du mur de séparation," ajoute l'hôtelier.

Un hôtel donnant sur le mur érigé par Israël et qui empiète en Cisjordanie occupée, très prisé des touristes en cette période de Noël. "Nous avons vu la Basilique de la Nativité et la deuxième chose que nous voulions voir était le mur avec l'hôtel de Banksy et son oeuvre d'art" , explique un touriste.

De nombreuses oeuvres de Banksy côtoient celles d'artistes palestiniens dans ce lieu atypique et engagé, véritable performance politique.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.