DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Réforme des retraites : le mouvement syndical coupé en deux

euronews_icons_loading
Manifestation contre la réforme des retraites à Paris, le 11 janvier 2020.
Manifestation contre la réforme des retraites à Paris, le 11 janvier 2020.   -   Tous droits réservés  Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved   -   Francois Mori
Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement français a annoncé ce samedi le retrait provisoire de l'âge pivot de 64 ans de la réforme des retraites. Un concession attendue et saluée par les syndicats dits réformistes, notamment l'UNSA et la CFDT, qui ont donc décidé de revenir à la table des négociations.

Ce dimanche, la ministre de la transition écologique Elisabeth Borne a appelé à la fin du mouvement social en affirmant qu'il n'y avait "plus aucune raison que ce mouvement de grève se poursuive".

Pourtant, d'autres syndicats ont appelé à poursuivre la grève et à défiler ce jeudi pour la sixième fois depuis le début du conflit. "J'ai toujours l'espoir d'être entendu Nous allons maintenir la mobilisation" a affirmé le leader de Force Ouvrière Yves Veyrier ce dimanche.

Son syndicat, ainsi que la CGT, la FSU, Solidaires, la CFE-CGC et trois organisations de jeunesse continuent à réclamer "le retrait total de la réforme". Conséquences côté transport : ce lundi, le trafic sera toujours perturbé mais en nette amélioration avec 9 TGV sur 10, 7 TER et 7 Transiliens sur 10.