Esclavagisme : des plaques explicatives pour les noms de rue de Bordeaux

Une plaque explicative Ă  Bordeaux
Une plaque explicative Ă  Bordeaux Tous droits rĂ©servĂ©s AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

đŸ‡«đŸ‡· À #Bordeaux, des plaques explicatives ont Ă©tĂ© installĂ©es dans les rues portant des noms d'esclavagistes.

PUBLICITÉ

Dans la ville française de Bordeaux, les autorités ont choisi de dresser une courte biographie dans les rues qui portent des noms de personnalités impliquées dans l'esclavage. La ville, connue pour ses vins, parmi les meilleurs du monde, s'est construite notamment sur le commerce triangulaire. C'est depuis son port que prÚs de 150 000 esclaves noirs ont été déportés, en direction de l'Amérique entre le 17Úme et le 19Úme siÚcle.

"La plupart des Bordelais estiment que c'est juste et que c'est tout Ă  fait normal d'expliquer et de donner un contexte ; non pas pour effacer l'histoire, car c'est impossible, mais pour expliquer le contexte dans lequel tout ceci s'est passĂ©" explique AurĂ©lie Mathis de la mission Ă©galitĂ© de Bordeaux. "L'idĂ©e est de reconnaĂźtre que c'est arrivĂ© et que cela peut se reproduire, nous devons donc tous ĂȘtre vigilants Ă  ce sujet. Et de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, le public a Ă©tĂ© trĂšs comprĂ©hensif Ă  ce sujet".

Au centre de la ville, les visiteurs peuvent Ă©galement voir des Ɠuvres d'art crĂ©Ă©es ces derniĂšres annĂ©es pour commĂ©morer les victimes de l'esclavage. En 2019, une statue de Modeste Testas, une adolescente originaire d'Afrique de l'Est mise en esclavage par deux frĂšres bordelais au 18e siĂšcle, a Ă©tĂ© inaugurĂ©e sur les quais de la ville.

Partager cet articleDiscussion

À dĂ©couvrir Ă©galement

Paris se débarrasse-t-elle de ses migrants en vue des JO ?

Disparition du petit Emile : les ossements de l’enfant ont Ă©tĂ© retrouvĂ©s

AprĂšs l’attentat Ă  Moscou, la peur d’une rĂ©surgence du terrorisme dans les pays europĂ©ens