DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : en France, l'inquiétude face à la hausse des infections

euronews_icons_loading
La France fait face à une hausse des infections au Covid-19
La France fait face à une hausse des infections au Covid-19   -   Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

En France, pour le ministre de la Santé, Olivier Veran, il est encore trop tôt pour parler d'une deuxième vague, mais les autorités suivent la situation de très près.

Dans certaines régions, de nouvelles mesures sont mises en place. Les tests COVID-19 sont désormais proposés sans ordonnance, à mesure que de nouveaux cas sont signalés.

Les infections étaient en baisse depuis treize semaines, mais désormais de nouveaux foyers épidémiques apparaissent, en particulier chez les jeunes.

"Il est évident que les jeunes ne respectent pas pleinement la distanciation sociale. Le nombre d'infections a augmenté et comme nous testons encore plus de personnes, nous trouvons de plus en plus de personnes porteuses du virus", explique Jérôme Marty, médecin et patron du syndicat patron UFML-S.

Le taux de reproduction de COVID-19 est en hausse en France depuis le mois de juin, un indicateur clé de la contagiosité du virus. S'il est supérieur à 1, les infections commenceront à augmenter de manière exponentielle, s'il est inférieur à 1, le nombres de nouvelles infections serait à la baisse.

Pourtant, les chiffres varient énormément. Seules trois des régions de la métropole ont un taux de reproduction inférieur à 1.

Dans les destinations touristiques populaires telles que Paris, Marseille et Monaco, le virus est de plus en plus présent. Alors qu'en Bretagne, le taux de reproduction est de 1,9 - ce qui signifie que chaque personne atteinte du COVID-19 est susceptible de transmettre le virus à près de deux autres personnes.

Face à l'affluence touristique la station balnéaire de Quiberon a introduit de nouvelles mesures. Les plages, les parcs et les jardins sont désormais soumis à des couvre-feux nocturnes pour empêcher les gens de se rassembler.