DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Liban reconfiné pour 15 jours, les infections au Covid-19 repartent

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
After port disaster, new coronavirus lockdown in Lebanon
After port disaster, new coronavirus lockdown in Lebanon   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

En plus du désastre, la catastrophe du coronavirus. Le Liban se reconfine dès ce vendredi, pour deux semaines, avec un couvre-feu de 18h00 à 6h00. Les opération de nettoyage pourront cependant continuer dans les quartiers de Beyrouth soufflés par l'explosion du port le 4 août, et les magasins rester ouverts. Les infections ont grimpé en flèche, et il manquerait de place si le nombre de malade augmente, plusieurs hôpitaux ayant été ravagés par l'explosion.

"Nous pensions que le coronavirus s'en allait et que lentement, nous prenions les choses en main, en tant qu'État et en tant que citoyens, explique Ayyash Ahmad, employé de l'association humanitaire Mercy Without Limits. Mais après l'explosion, nous avons été surpris, parce qu'on s'attendait à ce que le nombre de cas de coronavirus augmente parce que tout le monde était contraint de se rassembler et en même temps il n'y a pas beaucoup de sensibilisation en termes de masques et de désinfectants. Et honnêtement, pendant les premières semaines, les gens n'y pensaient pas, ils étaient encore sous le choc".

"Nous avons une situation économique qui dure depuis sept huit mois déjà, déplore Marwan Sweidan, commerçant dans le quartier de Mar Mikhael. Nous avons eu le problème des banques, nous avons eu la dévaluation de la livre libanaise, nous avons eu le problème du dollar. Nous avons eu beaucoup de choses qui se sont succédées, puis nous avons eu la grande explosion qui nous a fait perdre beaucoup de gens... Je veux dire que le pays est dévasté, et tout cela qui se déroule avec le Covid. Avec deux semaines de confinement, je comprends les problèmes de santé et tout ça, mais je ne suis pas sûr que ce pays puisse supporter d'autres confinements. "

Une aide immédiate de l'Onu pour 100 000 personnes

Le Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés en visite au Liban a promis une aide "immédiate" à plus de 100 000 personnes "gravement touchées" par l'explosion qui a fait 181 morts et 6000 blessés. Contre la pandémie, l'ONU va allouer 3 millions de dollars supplémentaire, en plus des 40 millions de dollars déjà prévus.

"Je ne suis pas seulement seulement là pour apporter des mots mais aussi des gestes concrets de soutien au Liban, a déclaré Filippo Grandi. L'un de ces gestes concrets est la création et l'organisation de ce centre d'isolement."

L'Onu a rappelé que le Liban abrite le plus grand nombre de réfugiés par habitant au monde. Des Palestiniens, Irakiens et Syriens depuis des décennies. Près de 900 000, pour 6 millions de Libanais.