DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Valais suisse interdit la chasse touristique aux bouquetins

euronews_icons_loading
Le Valais suisse interdit la chasse touristique aux bouquetins
Tous droits réservés  AP / Michael Probst
Taille du texte Aa Aa

Les riches étrangers n'auront bientôt plus le droit de chasser le bouquetin des Alpes dans le Valais en Suisse. A partir de 2021, seuls les habitants du canton seront autorisés à chasser cet animal.

Les autorités locales ont pris cette décision, vendredi dernier, après le succès d'une pétition faisant suite à un documentaire sur cette chasse touristique qui rapporte chaque année des centaines de milliers d'euros au canton.

"La chasse aux trophées, une pratique d'un autre âge"

Les défenseurs de l'environnement sont satisfaits, à l'image de Jeremy Savioz, de l'association Pro Natura. "La chasse au trophée, c'est une pratique un peu d'un autre âge", estime-t-il, "cela s'apparente un peu au safari, qui est discutable à la fois d'un point de vue éthique évidemment parce qu'on fait un business à partir de notre faune sauvage et puis on voit qu'il y a différentes zones d'ombre qui entourent cette pratique. Et puis c'est aussi une pratique qui est problématique au niveau biologique parce qu'on s'attaque à un type spécifique d'individus qui sont les vieux mâles qui sont de très bons reproducteurs et qui assurent la survie des populations de bouquetins."

Le son de cloche est bien différent du côté des défenseurs de cette chasse très lucrative."Ce sont des animaux qui allaient périr en principe l'hiver suivant, peut-être le deuxième mais ça s'arrêtait là. C'était seulement ces catégories-là qu'on avait le droit de prélever", se défend Narcisse Seppey, ancien chef du service cantonal de la chasse.

Le prix dépend de la longueur des cornes

Pour réguler les populations, le canton a autorisé en 2020 l'abattage de plus de 540 bouquetins. Parmi eux, 45 sont des mâles de plus de 11 ans. Et 25 seront les derniers à finir en trophée aux mains d'étrangers.

Le prix dépend de la longueur des cornes, les plus longues, mesurant environ 1,10 mètres, étant monnayées jusqu'à 20 000 dollars aux tireurs étrangers.

Les bouquetins des Alpes avaient totalement disparu en Suisse à la fin du XIXe siècle, mais depuis leur réintroduction d'Italie, leur population dans la confédération a atteint 17 000 individus, dont 6 000 dans le Valais suisse.