DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Haut-Karabakh : scènes de joie en Azerbaïdjan

euronews_icons_loading
Haut-Karabakh : scènes de joie en Azerbaïdjan
Tous droits réservés  AP/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale Bakou, pour saluer l'accord de cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh. Cet accord, signé dans la nuit de lundi à mardi, consacre les victoires militaires de l'Azerbaïdjan sur son ennemi arménien.

Manifestations de joie également à Gandja, deuxième ville du pays.

« Mon fils se trouve à Choucha (ville disputée du Haut-Karabakh, NDLR), dit un habitant_. Je suis fier de lui et du président Aliyev. Le Haut-Karabakh nous appartient. J'insiste là-dessus : le Haut-Karabakh appartient à l'Azerbaïdjan._ »

« C’est une journée de fête, ajoute une jeune femme_. On est fier de nos soldats et de notre président ! Le Karabakh a toujours été notre propriété, et il le sera toujours._ »

« J'ai appris qu'on avait récupéré le Karabakh, que notre drapeau y flotte et qu'il y flottera toujours », commente pour sa part un jeune garçon.

Dans la ville de Mingatchevir, les habitants étaient descendus dans les rues dès l'annonce de l'accord de cessez-le-feu dans la nuit de lundi à mardi.

Le conflit aura duré 6 semaines et fait près de 1500 morts, selon des bilans très partiels. Mais au delà du nombre de victimes et des dégâts matériels, ce conflit a ravivé les antagonismes anciens et profonds entre populations arméniennes et azerbaïdjanaises.