DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Crise sanitaire : les châteaux français et le patrimoine en souffrent aussi

Par Maxime Biosse Duplan
euronews_icons_loading
Le château d'Ussé, qui aurait inspiré la Belle au bois dormant
Le château d'Ussé, qui aurait inspiré la Belle au bois dormant   -   Tous droits réservés  capture d'écran
Taille du texte Aa Aa

Avec la crise sanitaire, le patrimoine souffre lui aussi. Les propriétaires de châteaux et belles demeures en France n'accueillent plus de visiteurs et leur manque à gagner est important. Problèmes de riches, me direz-vous ? Peut-être, mais pas seulement. Ces pertes d'exploitation impactent les travaux d'entretien et de restauration, et c'est le patrimoine culturel et historique du pays qui en pâtit.

Stéphanie de Laffon, propriétaire du château de Gizeux : "Si vous attendez trop pour faire des travaux, un lieu comme celui-ci, ça pardonne pas. Si vous reculez, reculez, c'est pas des petits travaux, c'est des énormes travaux qui deviendront insurmontables, donc il faut vraiment avoir une grande régularité et là, l'année 2020 est un peu une année creuse évidemment pour cela."

Le château de Rivau, en Indre-et-Loire, est lui aussi fermé "temporairement". Pour ses propriétaires, c'est une perte d'activité totale, mais c'est aussi un élément important de la vie culturelle et sociale qui est comme anesthésié.

Caroline Laigneau, co-propriétaire :_ "On fait pas mal de fêtes qui attirent plutôt un public local et donc ça dynamise un peu et ça crée des interactions, ça crée des lieux de rencontres et ça crée une activité culturelle ou festive, conviviale dans un endroit où en fait il n'y en a pas beaucoup. Et ça, c'est vraiment quelque chose que je trouve très, très important et je pense qu'il ne faut pas l'oublier pour les campagnes, parce que bon, tant les agriculteurs que nous, lieu culturel, on fait vivre cette ruralité et je pense que ça c'est très important."_

Le chateau d'Ussé, qui aurait inspiré le conte de la Belle au Bois Dormant, attend lui aussi que des touristes viennent à nouveau découvrir son histoire et sa beauté.