EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Royaume-Uni pleure "Captain Tom", héros de la lutte anti-Covid-19

Le Royaume-Uni pleure "Captain Tom", héros de la lutte anti-Covid-19
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce vétéran était devenu une célébrité après avoir réuni 37 millions d'euros de dons pour le service de santé public. Il est mort à 100 ans, positif au Covid-19.

"Captain Tom" était devenu un héros national au Royaume-Uni pour avoir réuni une somme record pour les soignants pendant le premier confinement.

PUBLICITÉ

Tom Moore, alias "Captain Tom", est décédé ce mardi à 100 ans après avoir été testé positif au coronavirus. "Homme extraordinaire", "héros", "lueur d'espoir pour le monde" : les hommages ont afflué pour saluer sa mémoire.

Lors du premier confinement, ce vétéran de la deuxième guerre mondiale était parvenu à réunir 37 millions d'euros de dons afin d'aider le service de santé public. Il s'était engagé à parcourir avant son centième anniversaire cent longueurs de son jardin, dans le sud de l'Angleterre.

Un exploit qui l'a conduit jusqu'au château de Windsor cet été pour être fait chevalier par la reine Elizabeth. "La dernière année de sa vie a été remarquable" ont fait savoir ses deux filles, "il a rajeuni et a vécu des choses qu'il n'avait jamais imaginées en rêve" ont-elles souligné.

Les réactions ont de l'ensemble de la sphère politique. "Captain Tom était un héros dans le vrai sens du terme. Lors des heures sombres de la Seconde Guerre mondiale, il s'est battu pour la liberté, et face à la plus grande crise qu'a connu notre pays après la guerre, il nous a unis et réconfortés", a salué dans un tweet le Premier ministre Boris Johnson.

"Il est devenu non seulement une source d'inspiration nationale, mais aussi une lumière d'espoir pour le monde", a poursuivi le dirigeant, saluant son "stupéfiant" exploit.

Le drapeau devant la résidence du Premier ministre, le 10 Downing Street, a été mis en berne. La grande roue de Londres, le stade de Wembley et la tour de Blackpool, lieux emblématiques du pays, se sont illuminés dans la soirée pour lui rendre hommage, tandis que dans son village du Bedfordshire, les habitants ont déposé des bouquets de fleurs devant la maison familiale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au Royaume-Uni, le système public de santé NHS au bord du gouffre

Autriche : trois touristes sont morts dans une avalanche

Turquie : un incendie dans une boîte de nuit à Istanbul à fait au moins 29 morts