DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Recensement dimanche en Irlande du Nord : les catholiques plus nombreux que les protestants ?

Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Recensement dimanche en Irlande du Nord : les catholiques plus nombreux que les protestants ?
Tous droits réservés  PETER MORRISON/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Les catholiques s'apprêtent-ils à devenir majoritaires en Irlande du Nord pour la première fois en 300 ans ? C'est ce que pourrait révéler le prochain recensement ce dimanche. Un tel résultat donnerait ainsi du poids aux partisans de la réunification.

Les protestants majoritaires depuis trois siècles

Jusqu'à présent, la majorité de la population nord-irlandaise est protestante et souhaite demeurer sous protection britannique, alors que la plupart des catholiques pencherait pour une Irlande unifiée. Et les tendances démographiques penchent clairement aujourd'hui en faveur des catholiques, comme l'explique Paul Nolan, chercheur académique :

"La moitié des écoliers est catholique et seulement un tiers protestante. Ce ne sont pas encore des électeurs, mais ils vont le devenir. A l'avenir, le nombre de catholiques en Irlande du Nord sera donc supérieur à celui des protestants. Et c'est peut-être, ce que nous allons découvrir quand nous aurons les résultats du recensement."

La moitié des écoliers est catholique et seulement un tiers protestante. Ce ne sont pas encore des électeurs, mais ils vont le devenir.
Paul Nolan
Chercheur académique

48% de protestants en 2011

Lors du dernier recensement il y a dix ans, les protestants ne représentaient plus que 48 % de la population nord-irlandaise contre 45% pour les catholiques.

Mais dans les quartiers protestants de Belfast, certains doutent que la majorité des catholiques aspirent aujourd'hui à la réunification de l'Irlande : "Des catholiques majoritaires ne souhaiteront pas forcément une Irlande réunifiée, souligne Billy Hutchinson, une figure du Parti unioniste progressiste. Les catholiques vivent dans un pays qui bénéficie de droits sociaux, du service national de santé. Je crois que les gens vont davantage prendre leurs décisions en fonction de ces paramètres."

Des catholiques majoritaires ne souhaiteront pas forcément une Irlande réunifiée.
Billy Hutchinson
Parti unioniste progressiste

Le Brexit, un facteur clé ?

En 2016, l'enquête réalisée auprès de la population active avait montré que les catholiques étaient plus nombreux que les protestants.

Depuis, le Brexit et ses conséquences pourrait avoir renforcé les velléités de réunification des deux Irlande et ce aussi aussi bien côté catholiques que protestants. C'est l'avis de John Finucane, député du Sinn Fein : "Les partisans du rattachement au Royaume-Uni voient aujourd'hui les dommages que le Brexit a entraîné. Et je pense que beaucoup d'entre eux commencent à réfléchir à ce à quoi pourrait ressembler une nouvelle Irlande. Les résultats du recensement vont sans doute permettre de faire avancer le débat."

Les partisans du rattachement au Royaume-Uni voient aujourd'hui les dommages que le Brexit a entraîné.
John Finucane
Sinn Fein

Ken Murray, correspondant d'euronews à Belfast : "_On s'attend à ce que le recensement voit le nombre de catholiques dépasser celui des protestants pour la première fois en plus de 300 ans. Si on arrive à un tel résultat, les partisans d'une Irlande réunifiée vont probablement intensifier leur campagne en faveur de la réunification.